Rude Boy Train

Mr Kingpin-Introducing Mr Kingpin-Jump Up! Records

UN PEU D’HISTOIRE : Ca faisait quelques temps qu’on avait repéré ce Mr Kinpin sur la toile grâce un premier single « Cards On The Table » sorti déjà depuis deux ans puis par le Rocksteady « Ease Your Mind » de superbe facture. Faut dire que ce n’est pas un lapin de six semaines qui se cache derrière ce sobriquet Mais Jon E Bravo, le chanteur et leader des Texans de Rude King. Associé pour l’occasion à Ray Vargas et Esteban Flores, le clavier des excellents Steady 45’s mais aussi des Bandulus et de Matamoska, Il propose un cocktail bien trad de ska, rocksteady et reggae aux compositions assez dépouillées. « Introducing Mr Kingpin » est le premier LP du groupe, enregistré avec le renfort de quelques amis de Rude King mais aussi des featuring de Roger Rivas et Dave Hillyard… De quoi sérieusement mettre l’eau à la bouche. L’album n’est pour l’instant sorti sur leur page Bandcamp, mais bientôt en vinyl chez l’incontournable Jump Up Records…

 

LE DISQUE : Dans cette morne période de production musicale, dire que j’attendais ce disque avec impatience serait peu dire, car ce que nous avions pu en entendre promettait du lourd comme on n’en avait plus entendu depuis longtemps…

Et il faut dire qu’on n’est pas déçus, loin de là ! Dès le roulement de caisse claire de « Do Right By You » on frissonne de plaisir… le reste du titre est à la hauteur, swing 60’s en diable, la guitare jazzy et un refrain à la montée soul parfaite viennent souligner un travail sur les voix épatant. (suite…)

Maxado+Victor Rice= Firebug forever?

Badasonic Records a annoncé sa nouvelle production avec la sortie en cette fin juillet d’un 7′ inch 33t (si si, c’est possible!) avec 4 nouveaux titres enregistrés par Maxado, l’auteur compositeur Brésilien.
Maxado, c’était le leader de Firebug, fer de lance de la scène Brésilienne des années 2000, groupe qu’il avait fondé avec Victor Rice. Auteurs de trois superbes albums, très marqués par la prod’ de ce dernier, ils avaient connu un joli succès jusqu’à chez nous, leur permettant même une mini tournée en Europe, qui était passée par le regretté Dance Ska la.
Maxado revient donc sur le devant de la scène pour notre plus grand plaisir, s’appuyant une nouvelle fois sur les talents de multi instrumentiste et producteur de Victor Rice, pour un résultat qui, naturellement, ressemble fort aux productions des feus Firebug. (suite…)

Le retour des One Droppers!

The One Droppers, ce sont ces Italiens qui avaient sorti, il y a un peu plus de dix ans, « The Big One »,  un premier album parfait aux orientations trad 60’s, aussi à l’aise  qu’ils étaient dans le rocksteady que le ska… Avec sa production au dessus du lot, ses arrangements fouillés  et des parties vocales de type cool, il reste comme un des meilleurs de la décennie.

On les avait complètement perdu de vue par chez nous et c’est donc une belle surprise que cette annonce d’un nouvel album qui se nommera « Coconuts From Space » et qui annonce du level avec, en cadeau bonux,  trois poids lourd en featuring: Jesse Wagner, Mr T-Bone et Vic Ruggiero himself pour chacun un titre! (suite…)

BIM SKALA BIM – Sonic Tonic – Specialized Records-Jump Up Records

UN PEU D’HISTOIRE : Bim Skala Bim, c’est le groupe formé à Boston et mené depuis 1983 par son chanteur Dan Vitale. Défendant leur ska-rock aux influences two-tone, Clash et parfois plus reggae, ils sont clairement moteurs dans la Third Wave qui envahit les USA durant le milieu des années 80 jusque fin des 90’s… Avec leurs neuf albums, et de nombreux prix remportés sur la scène Bostonienne Ils sont un des monuments de la scène ska d’Outre Atlantique… Avec l’appui du label Specialized Records et de Jump Up, les voilà avec leur dixième opus sous le bras, nommé « Sonic Tonic » sur lequel on les retrouve au sommet de leur forme… Et ça fait du bien par les temps qui courent !

LE DISQUE : neuf titres et pas un de plus sur ce Sonic Tonic, le nouvel album des Bim Skala Bim… Neuf titres mais rien à jeter de la part de vétérans bien dans leurs baskets et dans leur zic.

D’emblée, « Go Back » envoie un early reggae à la basse funky avec un  refrain « sing along » comme on aime… Le texte parle de nos envies communes d’un retour au « comme avant » qu’on attend tellement tous et forcément c’est fun et dansant, et on se dit que ça commence plutôt bien c’t’affaire ! (suite…)

POUR UNE POIGNEE DE SINGLES !

On va pas se le cacher, après plus d’un an de pandémie mondiale et, pour la plupart des groupes, pas de concert, peu de répèt’ et sûrement pas trop de revenus, les sorties discographiques se font rares en ce moment…

En l’absence d’album réellement marquant, on pourra pour patienter se pencher sur les quelques singles sortis ici où là ces dernières semaines et qui commencent, touche d’espoir, à se faire un peu plus nombreux…

BUSTER SHUFFLE-Sucker Punch Blues: On commence par du tout droit sorti du four puisque c’est aujourd’hui même qu’est sorti le dernier single de Buster Shuffle, avec toujours ce même sens inné de la mélodie pop, ce two-tone boosté et son piano so British, un titre direct dans ta face pour te faire danser tout le week-end ! (suite…)

THE FREECOASTERS – A DIFFERENT KIND OF HEAT – Jump Up Records

UN PEU D’HISTOIRE : C’est en 2014 qu’on découvre chez Rude boy train, sur le Label Citrus Records, une poignée d’excellents groupes, avec, parmi eux, The Duppies, Spread The Dub ou bien encore The Freecoasters qui sortent alors leur premier EP. La voix de Claire Liparulo est d’emblée le point fort de la bande de Fort Myers, tout comme un gros potentiel niveau compo, même si tout n’est pas parfait.

Ils rencontrent alors Jesse Wagner, qui, charmé, les appuie en produisant leur premier album, nommé « Show Up » qui sortira en autoprod en 2016. Avec le chanteur des Aggrolites aux manettes, le groupe prend de l’épaisseur, et le skeud est excellent avec des titres aux sonorités forcément proches du groupe Californien mais avec une belle identité blues-soul bien à eux. Après deux ans passés à jouer un peu partout aux USA, le groupe retourne en studio dès janvier 2019, toujours accompagné de Jesse Wagner. Les sessions sont intenses et le résultat bluffant, d’autant que le mix a été confié à Roger Rivas.

Mais malgré une campagne de prévente, le disque semble difficile à sortir, d’autant que vient en plus s’ajouter la Covid 19… Les Financeurs auront tout de même le droit à l’exclu de l’album en digital dès Mai 2020. Mais ce n’est que près d’un an plus tard, grâce au renfort de Chuck Wren et de son incontournable label Jump Up Records que sort enfin ce « A Different Kind Of Heat » dans une superbe version vinyle tant attendue. (suite…)

BOOMTOWN UNITED – Tuffer Than I- Autoprod

UN PEU D’HISTOIRE : Boomtown United nous vient de Saint Louis dans le Missouri et même si la formation semble récente, il suffit de voir les trombines des gars sur le web pour se rendre compte qu’on à pas à faire à des lapins de six semaines.

Menés par Kevin Griffin au chant, le groupe a en effet été formé par des vétérans de la scène ska et reggae locale et c’est sans grande surprise que dès leurs débuts discographiques, avec l’EP sorti en 2018, ça sonne comme un combo qui tourne depuis des lustres.

La base est un Two-Tone revival puissant, aux cuivres carrés, plus proche de la scène Allemande des années 90, voire celle de l’Europe du Nord, que de la third wave US, avec quelques incartades reggae et rocksteady bien senties.

Le groupe sort en décembre dernier ce premier album nommé « Tuffer Than I », sur les plateformes et en cd, mais qui devrait voir aussi le jour sur vinyl dans les prochaines semaines. (suite…)

Les splendides reprises rocksteady de The Night Owls

Ca fait un bail qu’on bave de plaisir à chaque nouveau 45 tours de The Night Owls, le combo Californien qui s’est spécialisé dans la reprise en mode rocksteady grand or de hits soul US ou reggae.

Faut dire que derrière ce nom se cachent Dave Wilder à la basse, Blake Colie à la batterie et Dan Ubick à la guitare et à la prod, soit le noyau dur de The Lions et derrière les claviers le grand Roger Rivas himself!

On n’est donc pas surpris de la constante qualité des singles sortis jusque là, et ce n’est pas les somptueuses versions de « You Got To Be A Man » interprétée par Sy Smith et de « Gimme A Little Sign » par Chris Down qui vont plomber notre enthousiasme… (suite…)

LE NOUVEAU SINGLE DE DEATH OF GUITAR POP AVEC KING HAMMOND!

Toujours en mode Do It Yourself pour la sortie de leur déjà troisième album annoncé d’ici cet été et qui devrait s’appeler « Pukka Sounds », les Anglais de Death Of Guitar Pop ont balancé vendredi dernier le clip d’un premier single en collaboration avec King Hammond.

Fidèles à leur son très British, Silky et Top Kat s’adjoignent les services du clavier pour un two-tone typique nommé « DOGP Shuffle », au refrain sing along comme à leur habitude on ne peut plus efficace. (suite…)

BAD OPERATION – BAD OPERATION – Community Records/Bad Time records

UN PEU D’HISTOIRE : New Orleans, c’est un des terreaux les plus fertiles de la musique des Etats Unis. Pourtant il est bien difficile de vous sortir le blaze d’un groupe marquant de la scène ska ou reggae issu de là-bas. Pas impossible qu’à partir de maintenant, Bad Operation corrige la donne.

Formé tout juste l’année dernière par quelques lascards issus de combos punk ou ska-punk restés obscurs, le groupe enregistre dès l’été un premier album d’un ska/reggae revendiqué « New Tone », au croisement des genres. Et la bêbête, sortie en ce mois de décembre, conjointement par les labels Community Records et Bad Time Records a un paquet d’argument à faire valoir…

LE DISQUE : Alors, ça consiste en quoi ce « New Tone » annoncé par Bad Operation sur son album du même nom ? Présenté par le label Bad Time Records comme un cocktail mélangeant The Specials à Operation Ivy, et lancé par deux singles bien sentis, on avait l’eau à la bouche… (suite…)

Page suivante »