Rude Boy Train

VILLA FANTOME – Villa Fantôme – At(h)ome

Villa Fantôme - Villa Fantôme - CD album - Achat & prix | fnacUN PEU D’HISTOIRE: VILLA FANTOME, c’est le nouveau projet de Pierrot et Manu de la Ruda (Salska), et ça se passe du côté d’Angers.

Au programme, du ska, beaucoup de ska, teinté de rock et de punk à l’anglaise, mais toujours en français, avec des textes particulièrement soignés. Le nom du combo d’ailleurs, est une référence évidente au « Ghost Town » des Specials, une de leurs influences majeures.

La formation est composée de 6 musiciens: 2 guitares, basse, batterie, chant, clavier/trompette, et après le single « Série Noire », le combo vient tout juste de publier son premier album éponyme sur Label At(h)ome. On vous raconte…

LE DISQUE: Personnellement la Ruda, j’avais adoré le début, j’avais zappé le milieu, et j’avais bien aimé la fin, notamment avec « Grand Soir » et « Odéon 10-14 ». Alors quand j’avais entendu dire que Pierrot et Manu avaient rebranché les amplis pour se remettre au ska, d’influence british, avec pas mal de background punk, j’avais pensé que ça allait le faire pas mal. (suite…)

Les Oldians rendent hommage à Ernest Ranglin

On ne présente plus THE OLDIANS, excellent combo ska-jazz de Barcelone qui a déjà pas mal d’albums à son actif, emmené par la superbe voix de la superbe Saphie Wells.

Ici, pas de chanteuse, puisque c’est un instrumental que le groupe nous sort en 45 tours, forcément chez les potes de Liquidator Music.

Le guitariste du combo, Javier Garcia, a invité Javier Martin Boix, un guitariste madrilène, à venir reprendre « Big Business » du grand Ernest Ranglin. Forcément, c’est à base de guitare. (suite…)

Un nouveau titre pour The Lock Downers

Peut être une image de 1 personne et texte THE LOCK DOWNERS, comme son nom l’indique, est un groupe qui s’est créé pendant le confinement (comme quoi une pandémie ça peut avoir du bon), donc à distance. Dedans, on retrouve pas mal de têtes connues de la scène allemande, notamment du côté de Dr Woggle & The Radio, El Bosso und Die Ping-Pongs ou The Senior Allstars…

Pour le moment, le collectif travaille surtout sur des reprises. Après une superbe version de « Such A Shame » (le hit planétaire de Talk Talk) le mois dernier, avec Mick Clare au chant (le chanteur de l’ancienne formation des Hotknives), les voilà qui viennent de mettre en ligne leur « Billie Jean », d’à peu près Mickaël Jackson, avec un certain Dr Ring Ding derrière le micro. (suite…)

THE SPITFIRES – Play For Today – Acid Jazz Records

UN PEU D’HISTOIRE: On ne présente plus le groupe anglais qu’on avait adoré, notamment sur ses deux derniers opus « Life Worth Living » et « Year Zero ».

Inspiré par The Clash, The Jam, The Specials et plus si affinités, le trio, quatuor, quintet de Watford publie son cinquième opus, de nouveau chez Acid Jazz, mais cette fois en forme d’épitaphe puisqu’il a annoncé que c’était son dernier avant le split. Le concert d’adieu a eu lieu il y a quelques jours est on est triste de perdre un groupe de cet acabit.

Mais l’album est bien là. Alors on vous raconte…

LE DISQUE: L’attente était importante pour ce dernier effort, les deux précédents étant des merveilles absolues.

Et il faut bien reconnaître que la première écoute de « Play For Today » avait été un peu déconcertante. Pour sa sortie, le combo avait décidé de faire quelque chose de différent.

Le fan de ska allait être un peu désappointé, alors que ce disque recèle de bien jolis morceaux de bravoure. Il faut donc s’y mettre, s’y remettre, et s’y re-remettre pour y comprendre quelque chose. (suite…)

Villa Fantôme : un album et des concerts

VILLA FANTOME est le nouveau projet de Pierrot et Manu de la Ruda (Salska). Au programme, du ska, beaucoup de ska, teinté de rock et de punk à l’anglaise, mais toujours en français avec des textes particulièrement chiadés. Le nom du combo d’ailleurs, est une référence évidente au « Ghost Town » des Specials, une de leurs influences majeures.

Ils sont 6 sur scène, 2 guitares, basse, batterie, chant, clavier/trompette, et le 12 mars c’était leur tout premier concert, très loin de chez eux, à Nilvange (57). Et malgré un public clairsemé, c’était absolument grandiose ! Les compos sont superbes, ça tient la scène comme si ça tournait depuis 25 ans, et la complémentarité guitare rythmique/guitare solo était juste prodigieuse.

On vous met juste en dessous la liste des concerts dans les semaines qui viennent. Foncez si vous êtes dans les parages. Et amis Franciliens, ne ratez pas la date du 31 mars à l’Alhambra, avec les Australiens de The Rumjacks et leur irish-punk (un peu ska) de toute première bourre. (suite…)

Le prochain Soom T s’annonce énorme

SOOM T, c’est une chanteuse écossaise (de Glasgow) branchée ragga/reggae, qui jadis jouait avec un sound system, mais qui est accompagnée depuis pas mal d’années par un groupe, français de surcroit, The Stone Monks.

Soom T a d’abord publié deux albums avec des potes, et son premier véritable opus solo, « Free As A Bird », est sorti en 2015 (et il est de toute beauté). Elle a ensuite publié un autre album avec des invités, puis deux albums solo, et enfin un disque de bondieuseries assez indigeste, car Soom T est fan de Jésus Christ et aime le faire savoir (comme si ça intéressait quelqu’un). (suite…)

The Slackers : un live à Brooklyn sur Bandcamp et un nouvel album

THE SLACKERS, cultissime groupe new-yorkais, arrive avec son nouvel album, qui sortira le 15 avril prochain. Au programme, 12 titres et un premier extrait, « Don’t Let The Sunlight Fool Ya », aux petits oignons, qui laisse entrevoir un disque magnifique.

C’est en précommande en vinyle de couleur ou en CD sur leur page Bandcamp (je connais un gars du Havre qui va se faire plaisir) et on vous met le single en bas.

Et comme les Slackers sont sympas, ils ont mis en ligne un live d’excellente qualité enregistré à l’Arrogant Swine de Brooklyn en mai dernier, au sortir de la pandémie (enfin c’est ce qu’on croyait), qui préfigure une bien belle tournée qu’on espère choper près de chez nous cette automne (on croise les doigts, cette fois c’est la bonne). (suite…)

Booze & Glory Vespa & The Londonians – The Reggae Sessions Vol.2 – Pirates Press Records

Booze & Glory / Vespa & The Londonians – The Reggae Sessions Vol. 2 (2021, Yellow With Black, Vinyl) - DiscogsUN PEU D’HISTOIRE: Le groupe Booze & Glory, formé en 2009, est l’un des combos Londonien les plus emblématique de la nouvelle scène Oi /Streetpunk.

Mais les lascars ont plus d’un tour dans leur sac et ne se contentent pas de surfer sur l’héritage musical des Cockney Rejects et de The Last Resort !

En effet, ils n’hésitent pas de temps à autres, entre deux albums, à s’aventurer vers le Reggae mais toujours bien influencé par le son Punk et « l’esprit de 69 » qu’ils affectionnent particulièrement.

C’est ainsi qu’en 2018 ils nous gratifient de l’excellent EP composé de 3 morceaux phares de leur discographie revisitée à la sauce Reggae, The Reggae Sessions Vol.1.

Pour finir en beauté cette année 2021 marquée par la disette musicale due à la pandémie, ils remettent le couvert avec un nouvel EP de 6 titres cette fois-ci, The Reggae Sessions Vol.2 (suite…)

Burning Heads – Fear Is a Liar – Opposite Prod/Kicking Record

BURNING HEADS : Fear is a liar EP 7" + T-shirt Men S, EP 7" + T-shirt Men L, EP...UN PEU D’HISTOIRE: Enfin de la nouveauté du côté des Burning Heads ! Après plus de 30 ans d’existence et un récent changement de line up, le groupe phare de la scène Punk Rock Orléanaise, qui ne rechigne jamais à nous sortir de superbes productions Reggae Dub, est de retour avec l’ EP Fear Is A Liar.

Depuis 2018 et le départ de Pierre, le chanteur historique du groupe, c’est Fra (Ravi/Eternal Youth) qui occupe maintenant le chant lead. Le groupe nous avait d’ailleurs livré un excellent album de reprises en 2020 intitulé « Under Their Influences ». (suite…)

Opie Ortiz & Family - Sound Sensation Vol.1 – Suburban Noize Records

Album Sound Sensation, Vol. 1 de Opie Ortiz | Qobuz : téléchargez et streamez en haute qualitéUN PEU D’HISTOIRE: Début des années 90, le trio Sublime s’apprête à devenir le fer de lance d’une nouvelle vague Ska /Punk qui influencera de nombreux groupes tels que No Doubt ou Rancid. 

A l’époque, dans l’entourage du groupe, gravite un artiste tatoueur et auteur de peintures murales dont les fresques fleurissent sur la cote Ouest des U.S, Opie Ortiz. C’est Opie lui-même qui tatouera le célèbre soleil, emblème de Sublime, dans le dos de son chanteur Bradley Nowell. 

A la mort de celui-ci en 1996, il décide de fonder Long Beach Dub Allstars avec les anciens membres de Sublime Eric Wilson et Bud Gaugh ainsi qu’avec le guitariste et chanteur Ras-1. Le combo sortira deux albums entre 1999 et 2002. Après une longue pause LBDA se reforme avec d’autres musiciens dont Roger Rivas en 2020 et revient sur le devant de la scène Reggae Californienne avec un excellent album éponyme. Et c’est en septembre 2021 que débarque sur les plateformes musicales ce « Sound Sensation Vol.1 » , le premier projet solo d’Opie. 

LE DISQUE: Après avoir endossé le rôle de lead vocal chez LBDA en 2020, Opie nous a concocté un projet familial réalisé avec ses proches et pas des moindres ! En effet l’album est coécrit et produit dans son intégralité par Jesse Wagner, chanteur et guitare lead des Aggrolites. Au mixage c’est un autre membre du combo de la « Cité Des Anges » que l’on retrouve, Chris Brennan .  (suite…)

Page suivante »