Rude Boy Train

Mr Kingpin-Introducing Mr Kingpin-Jump Up! Records

UN PEU D’HISTOIRE : Ca faisait quelques temps qu’on avait repéré ce Mr Kinpin sur la toile grâce un premier single « Cards On The Table » sorti déjà depuis deux ans puis par le Rocksteady « Ease Your Mind » de superbe facture. Faut dire que ce n’est pas un lapin de six semaines qui se cache derrière ce sobriquet Mais Jon E Bravo, le chanteur et leader des Texans de Rude King. Associé pour l’occasion à Ray Vargas et Esteban Flores, le clavier des excellents Steady 45’s mais aussi des Bandulus et de Matamoska, Il propose un cocktail bien trad de ska, rocksteady et reggae aux compositions assez dépouillées. « Introducing Mr Kingpin » est le premier LP du groupe, enregistré avec le renfort de quelques amis de Rude King mais aussi des featuring de Roger Rivas et Dave Hillyard… De quoi sérieusement mettre l’eau à la bouche. L’album n’est pour l’instant sorti sur leur page Bandcamp, mais bientôt en vinyl chez l’incontournable Jump Up Records…

 

LE DISQUE : Dans cette morne période de production musicale, dire que j’attendais ce disque avec impatience serait peu dire, car ce que nous avions pu en entendre promettait du lourd comme on n’en avait plus entendu depuis longtemps…

Et il faut dire qu’on n’est pas déçus, loin de là ! Dès le roulement de caisse claire de « Do Right By You » on frissonne de plaisir… le reste du titre est à la hauteur, swing 60’s en diable, la guitare jazzy et un refrain à la montée soul parfaite viennent souligner un travail sur les voix épatant. (suite…)

Maxado+Victor Rice= Firebug forever?

Badasonic Records a annoncé sa nouvelle production avec la sortie en cette fin juillet d’un 7′ inch 33t (si si, c’est possible!) avec 4 nouveaux titres enregistrés par Maxado, l’auteur compositeur Brésilien.
Maxado, c’était le leader de Firebug, fer de lance de la scène Brésilienne des années 2000, groupe qu’il avait fondé avec Victor Rice. Auteurs de trois superbes albums, très marqués par la prod’ de ce dernier, ils avaient connu un joli succès jusqu’à chez nous, leur permettant même une mini tournée en Europe, qui était passée par le regretté Dance Ska la.
Maxado revient donc sur le devant de la scène pour notre plus grand plaisir, s’appuyant une nouvelle fois sur les talents de multi instrumentiste et producteur de Victor Rice, pour un résultat qui, naturellement, ressemble fort aux productions des feus Firebug. (suite…)

Le retour des One Droppers!

The One Droppers, ce sont ces Italiens qui avaient sorti, il y a un peu plus de dix ans, « The Big One »,  un premier album parfait aux orientations trad 60’s, aussi à l’aise  qu’ils étaient dans le rocksteady que le ska… Avec sa production au dessus du lot, ses arrangements fouillés  et des parties vocales de type cool, il reste comme un des meilleurs de la décennie.

On les avait complètement perdu de vue par chez nous et c’est donc une belle surprise que cette annonce d’un nouvel album qui se nommera « Coconuts From Space » et qui annonce du level avec, en cadeau bonux,  trois poids lourd en featuring: Jesse Wagner, Mr T-Bone et Vic Ruggiero himself pour chacun un titre! (suite…)

La belle reprise de Sublime

Covers, Vol. 1 by Mikey And His Uke on Amazon Music - Amazon.comOn reste avec Dave McWane pour vous parler de cette superbe reprise des légendaires ska-punkers reggae un peu blues hip-hop de SUBLIME.

« Same In The End », interprétée ici par le chanteur de Big D, parfaitement accompagné à la gratte par Lawrence Katz (voisin des Mighty Mighty Bosstones), à la basse par Andy Platfoot  (Buck O Nine), à la batterie par Darrin Pfeiffer (ex-Goldfinger) et à la deuxième gratte par Mikey lui-même, membre de Fairmounts (Toronto).

La version ici présente est superbe, et on vous conseille d’aller jeter un œil à la chaîne YouTube MIKEY & HIS UKE, dont le principe est d’inviter des musicos de la scène punk à reprendre des standards depuis leur salon (la magie du web). (suite…)

Et un nouvel album pour THE BAKESYS (Do The Dog Music)

THE BAKESYS, c’est le groupe à tendance two tone de Kevin Flowerdew, le big boss man de Do The Dog Music, le label qui produit les petits groupes qui montent depuis Mathusalem, et c’est aussi lui qui publie le skazine du même nom, depuis encore plus longtemps.

J’avais découvert le groupe quand j’étais tout jeune, sur les compilations de feu le « Let’s Skank » (le meilleur fanzine de tous les temps), avec le titre « Sex Freak » qui sautillait bien comme il faut et qui avait été publié sur la cassette « Animated Violence » en 1994. Kevin avait ensuite sorti un premier album éponyme, puis le live « Return to the planet Bakesys », et plus récemment la compilation « Studio Selections 1991-1995 », avant l’ep « More Bakesys » il y a trois ans, en formation réduite. (suite…)

Belle brochette de vidéos

Peut être une image de 7 personnes, personnes assises, personnes debout et plein airQuelques vidéos bien cool cette semaine. On commence avec les incontournables Mexicains de TRAVELLERS ALL STARS, pur groupe de skinhead reggae, qui nous balance le clip de « Love To The Stars », petite tuerie qui circulait déjà sur YouTube en version live, et qui là prend une autre allure assez prodigieuse. C’est groupe est magnifique, faut prier pour qu’ils nous balancent un album, et pour qui viennent poser leurs valises en Europe.

Ensuite, on a les Français de JIM MURPLE MEMORIAL qui nous envoient « Comes Love », toujours aussi rétro, toujours aussi bien composé, et toujours aussi bien chanté avec cette nouvelle équipe de filles. Classe, très classe. (suite…)

POUR UNE POIGNEE DE SINGLES !

On va pas se le cacher, après plus d’un an de pandémie mondiale et, pour la plupart des groupes, pas de concert, peu de répèt’ et sûrement pas trop de revenus, les sorties discographiques se font rares en ce moment…

En l’absence d’album réellement marquant, on pourra pour patienter se pencher sur les quelques singles sortis ici où là ces dernières semaines et qui commencent, touche d’espoir, à se faire un peu plus nombreux…

BUSTER SHUFFLE-Sucker Punch Blues: On commence par du tout droit sorti du four puisque c’est aujourd’hui même qu’est sorti le dernier single de Buster Shuffle, avec toujours ce même sens inné de la mélodie pop, ce two-tone boosté et son piano so British, un titre direct dans ta face pour te faire danser tout le week-end ! (suite…)

Bosstones : le clip

The Mighty Mighty Bosstones announce new album 'When God Was Great,' share new songGrande nouvelle pour le printemps : les quasi-inventeurs du ska-core sont passés chez Hellcat Records, LE label de référence de la scène US qu’on aime. Et s’ils ont changé de crèmerie, c’est forcément pour sortir un nouvel album, trois ans après « While We’re At It ».

Le onzième opus de la bande à Dicky Barrett, « When God Was Great », sortira donc le 7 mai prochain, avec à la production rien de moins que le king du game, Tim Armstrong, toujours présent dans les bons plans.

Le groupe de Boston multi-platiné nous a balancé le clip très cool de « I Don’t Believe In Anything » avec de magnifiques scooters chromés dedans, et c’est ici que ça se commande, en CD ou dans un beau vinyle rouge. (suite…)

Les splendides reprises rocksteady de The Night Owls

Ca fait un bail qu’on bave de plaisir à chaque nouveau 45 tours de The Night Owls, le combo Californien qui s’est spécialisé dans la reprise en mode rocksteady grand or de hits soul US ou reggae.

Faut dire que derrière ce nom se cachent Dave Wilder à la basse, Blake Colie à la batterie et Dan Ubick à la guitare et à la prod, soit le noyau dur de The Lions et derrière les claviers le grand Roger Rivas himself!

On n’est donc pas surpris de la constante qualité des singles sortis jusque là, et ce n’est pas les somptueuses versions de « You Got To Be A Man » interprétée par Sy Smith et de « Gimme A Little Sign » par Chris Down qui vont plomber notre enthousiasme… (suite…)

LE NOUVEAU SINGLE DE DEATH OF GUITAR POP AVEC KING HAMMOND!

Toujours en mode Do It Yourself pour la sortie de leur déjà troisième album annoncé d’ici cet été et qui devrait s’appeler « Pukka Sounds », les Anglais de Death Of Guitar Pop ont balancé vendredi dernier le clip d’un premier single en collaboration avec King Hammond.

Fidèles à leur son très British, Silky et Top Kat s’adjoignent les services du clavier pour un two-tone typique nommé « DOGP Shuffle », au refrain sing along comme à leur habitude on ne peut plus efficace. (suite…)

Page suivante »