Rude Boy Train

« ALWAYS »: LA MERVEILLEUSE SURPRISE DES FRIGHTNRS!

En 2016, The Frightnrs, groupe reggae rocksteady du Queens nous sortait, chez Daptone Records et produit par Victor Axelrod, un des plus beaux albums de la décénnie, « Nothing More To Say », qu’on aurait cru sorti du coffre fort de Studio One, notamment grâce à la voix incroyable de son chanteur, Dan Klein aka Bruky, qu’on avait surtout croisé jusqu’alors sur les skeuds du Crazy Baldhead de Jay Nugent.

Malheureusement, Dan décède à 33 ans de longue maladie avant même la sortie de l’album et son très beau succès international et l’on pensait que l’histoire pourrait s’arrêter là.

Mais quelques signes laissaient de l’espoir: la parution d’un petit live « maison » vidéo assez fabuleux, avec en featuring les amis Maddie Ruthless, Screechy Dan ou bien encore les Skints, en 2017, puis la sortie la même année d’une version dub de « Nothing More to Say ». (suite…)

Stranger Cole et Susan Cadogan-Des Vieilles gloires bien accompagnées

Deux singles parus récemment proposent le retour de deux grand noms de la musique qu’on aime:

Stranger Cole est accompagné par The Steadytones, qui accompagnent en ce moment même Keith & Tex et Rudy Mills pour leur tournée Européenne(le 5 Mai à Beauvais-ASCA et le 6 au Zickenstock) pour le rocksteady « Rude Boy », plutôt bien foutu, pendant que Susan Cadogan propose une belle version en duo avec Olly Riva d' »Unforgettable » de Nat King Cole,  accompagné du groupe de l’Italien, The Magnetics.

Deux chouettes titres à se mettre dans les oreilles à l’apéro ce week-end! (suite…)

RED MANGO: UN ALBUM REGGAE POUR BEN L’EX-ONCLE SOUL!

On peut en penser ce que l’on veut, mais Ben, anciennement Oncle Soul, est un fervent amateur de reggae.
Même si la seconde partie de sa carrière nous intéressera un peu moins, ses deux premiers albums, et particulièrement « A Coup De Rêves », sorti en 2014 sur lequel il est accompagné des formidables Américains de The Monophonics, proposent quelques uns des plus beaux titres soul jamais produits par un Français.

C’est justement avec ces Monophonics que Ben est retourné en studio récemment, pour y enregistrer tout un album dédié au reggae, proposant des reprises de titres pop.

Au programme, une reprise rocksteady solidement réorchestrée d' »Imagine » de qui vous savez ou bien encore une version reggae-folk à la Ben Harper du « Stay » de Rihanna. (suite…)

Les Oldians rendent hommage à Ernest Ranglin

On ne présente plus THE OLDIANS, excellent combo ska-jazz de Barcelone qui a déjà pas mal d’albums à son actif, emmené par la superbe voix de la superbe Saphie Wells.

Ici, pas de chanteuse, puisque c’est un instrumental que le groupe nous sort en 45 tours, forcément chez les potes de Liquidator Music.

Le guitariste du combo, Javier Garcia, a invité Javier Martin Boix, un guitariste madrilène, à venir reprendre « Big Business » du grand Ernest Ranglin. Forcément, c’est à base de guitare. (suite…)

Un nouveau titre pour The Lock Downers

Peut être une image de 1 personne et texte THE LOCK DOWNERS, comme son nom l’indique, est un groupe qui s’est créé pendant le confinement (comme quoi une pandémie ça peut avoir du bon), donc à distance. Dedans, on retrouve pas mal de têtes connues de la scène allemande, notamment du côté de Dr Woggle & The Radio, El Bosso und Die Ping-Pongs ou The Senior Allstars…

Pour le moment, le collectif travaille surtout sur des reprises. Après une superbe version de « Such A Shame » (le hit planétaire de Talk Talk) le mois dernier, avec Mick Clare au chant (le chanteur de l’ancienne formation des Hotknives), les voilà qui viennent de mettre en ligne leur « Billie Jean », d’à peu près Mickaël Jackson, avec un certain Dr Ring Ding derrière le micro. (suite…)

Villa Fantôme : un album et des concerts

VILLA FANTOME est le nouveau projet de Pierrot et Manu de la Ruda (Salska). Au programme, du ska, beaucoup de ska, teinté de rock et de punk à l’anglaise, mais toujours en français avec des textes particulièrement chiadés. Le nom du combo d’ailleurs, est une référence évidente au « Ghost Town » des Specials, une de leurs influences majeures.

Ils sont 6 sur scène, 2 guitares, basse, batterie, chant, clavier/trompette, et le 12 mars c’était leur tout premier concert, très loin de chez eux, à Nilvange (57). Et malgré un public clairsemé, c’était absolument grandiose ! Les compos sont superbes, ça tient la scène comme si ça tournait depuis 25 ans, et la complémentarité guitare rythmique/guitare solo était juste prodigieuse.

On vous met juste en dessous la liste des concerts dans les semaines qui viennent. Foncez si vous êtes dans les parages. Et amis Franciliens, ne ratez pas la date du 31 mars à l’Alhambra, avec les Australiens de The Rumjacks et leur irish-punk (un peu ska) de toute première bourre. (suite…)

Le prochain Soom T s’annonce énorme

SOOM T, c’est une chanteuse écossaise (de Glasgow) branchée ragga/reggae, qui jadis jouait avec un sound system, mais qui est accompagnée depuis pas mal d’années par un groupe, français de surcroit, The Stone Monks.

Soom T a d’abord publié deux albums avec des potes, et son premier véritable opus solo, « Free As A Bird », est sorti en 2015 (et il est de toute beauté). Elle a ensuite publié un autre album avec des invités, puis deux albums solo, et enfin un disque de bondieuseries assez indigeste, car Soom T est fan de Jésus Christ et aime le faire savoir (comme si ça intéressait quelqu’un). (suite…)

The Slackers : un live à Brooklyn sur Bandcamp et un nouvel album

THE SLACKERS, cultissime groupe new-yorkais, arrive avec son nouvel album, qui sortira le 15 avril prochain. Au programme, 12 titres et un premier extrait, « Don’t Let The Sunlight Fool Ya », aux petits oignons, qui laisse entrevoir un disque magnifique.

C’est en précommande en vinyle de couleur ou en CD sur leur page Bandcamp (je connais un gars du Havre qui va se faire plaisir) et on vous met le single en bas.

Et comme les Slackers sont sympas, ils ont mis en ligne un live d’excellente qualité enregistré à l’Arrogant Swine de Brooklyn en mai dernier, au sortir de la pandémie (enfin c’est ce qu’on croyait), qui préfigure une bien belle tournée qu’on espère choper près de chez nous cette automne (on croise les doigts, cette fois c’est la bonne). (suite…)

UN NOUVEAU SINGLE POUR RHODA DAKAR QUI REPREND BOWIE

On ne présente plus Rhoda Dakar, la chanteuse des Bodysnachters, qui n’a jamais vraiment lâché la scène depuis les années 80…

Si elle a multiplié les participations pendant des années, on peut la recroiser depuis quelques temps avec la sortie de nouveaux titres, comme l’année dernière avec la belle reprise d' »Everyday Is Like Sunday » de Morissey, bien accompagnée qu’elle est par Andi Mc Lean et Lenni Bignel, respectivement bassiste et guitariste des Sidewalk Doctors ou bien encore Marley Drummond qu’on a déjà croisé aux côtés de Vin Gordon, à la batterie. (suite…)

LE TOP 2021 DE LA REDAC’ DE RBT!

2021 ne restera pas comme la plus grande année pour la musique, la faute à cette putain de pandémie qui freine les productions, qui asphyxie les budgets des groupes et qui souvent les empêche de se réunir pour jouer tout simplement ensemble.

Pourtant, grâce à quelques prise studio pré-covid, quelques exploits d’enregistrement à distance et la ténacité d’un grand nombre d’acteurs, on a quand même eût le droit à notre lot de pépites musicales dont on vous fait notre petite sélection ci dessous!

Bonne lecture et bonne fin d’année à tous !

 

BRONSKY :

1-WESTERN STANDARD TIME SKA ORCHESTRA – TOMBSTONE – Vintage Vault Records : il bénéficie peut être du fait d’être le tout dernier sorti, mais comment ne pas tomber sous le charme des compos inspirées d’Eitan Avineri, de leurs interprétations à la fois explosives avec la puissance de feu du big band,  mais aussi tout en finesse avec des arrangements vintage de tout premier ordre… Si l’on rajoute en plus le plaisir offert par les délicieuses présences de Chris Murray et Jesse Wagner, on tient là un des bijoux de l’année. (suite…)

Page suivante »