Rude Boy Train

Et un nouvel album pour THE BAKESYS (Do The Dog Music)

THE BAKESYS, c’est le groupe à tendance two tone de Kevin Flowerdew, le big boss man de Do The Dog Music, le label qui produit les petits groupes qui montent depuis Mathusalem, et c’est aussi lui qui publie le skazine du même nom, depuis encore plus longtemps.

J’avais découvert le groupe quand j’étais tout jeune, sur les compilations de feu le « Let’s Skank » (le meilleur fanzine de tous les temps), avec le titre « Sex Freak » qui sautillait bien comme il faut et qui avait été publié sur la cassette « Animated Violence » en 1994. Kevin avait ensuite sorti un premier album éponyme, puis le live « Return to the planet Bakesys », et plus récemment la compilation « Studio Selections 1991-1995 », avant l’ep « More Bakesys » il y a trois ans, en formation réduite.

Il récidive en cette année 2021 avec un deuxième album, troisième si on compte la première cassette, plus de 25 ans après les débuts du groupe. « Sentences I’d like to hear the head of » vient donc se sortir en cd et en numérique sur Do The Dog. Le disque à la belle pochette très traditionnelle comporte 11 titres dont 3 versions dub. C’est un mélange de ska two tone, de reggae et de dub assez planant, un peu comme si The Dead 60s avait rencontré Mad Professor.

Le tout, assez minimaliste, sec comme un coup de trique, semble avoir été en grande partie assemblé à l’ordinateur, sans réelles parties chantées (à part sur la chanson-titre et la suivante, plutôt scandées) mais souvent avec des voix rapportées. Et les titres sont très inspirés par les années 60 américaines (« We don’t need another Oswald », « Get your moon boots on »), la Guerre Froide (« You’re leaving the american sector ») et le péril atomique (« Atomic Invasion »).

Si vous êtes chauds, ça s’écoute et ça se commande sur Bandcamp.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *