Rude Boy Train

LE TOP 5 2020 DE LA REDAC’ DE RUDE BOY TRAIN!

BRONSKY:

1- Victor Rice – « Drink » (Easy Star Records): La classe à l’état pure au sommet de son art, mélange d’influences complètement intégrées dans un style unique et reconnaissable à la première note ! Du Victor Rice, tout simplement !

2- Crazy Baldhead – « Go Oasis ! » (Badasonic Records): Jay Nugent nous balance son album le plus abouti cette année, toujours appuyé par les potes Vic Ruggiero, Maddie Ruthless et compagnie. Un son à l’identité forte et moderne et des productions puissantes, le ska et le reggae du 21eme siècle en démonstration !

3- Alpheus – « The Victory » (Liquidator Music): L’album trad de l’année à coup sûr ! Le parti pris d’une prod vintage à souhait parfaitement orchestrée par Roberto Sanchez et un Alpheus au top au chant sur des compos solides comme un roc !

4- The New Normal Collaboration – « Quarantined On Easy Street » (Autoprod): le petit miracle de l’année ! Un album qui somptueux, varié et classe, enregistré par petits bouts aux quatre coins des USA et d’ailleurs, avec un résultat qui sonne comme un groupe qui joue ensemble depuis 20 ans.

5- Mango Wood – « Stomp You Down » (Liquidator Music): un des trop rares albums early reggae de l’année, des voies superbes, des arrangements sixties impeccable, un bonbon !

Au pied du podium, Dr Ring Ding et son « The Remedy » fun et dense, qui passe bien les semaines et les écoutes malgré son faux-air léger, les Bad Compagnie avec leur album self-titled et leur two-tone plein de rage, entre tradition et modernité, et les Cosmic Shuffling et leur très chouette et roots « Magic Rocket Ship »

 

VINCE:

images-na.ssl-images-amazon.com/images/I/81wtNg...CRAZY BALDHEAD – « Go Oasis » (Badasonic Records) – Agent Jay est en pleine forme, et avec des invités en forme de all stars band, il nous livre un album magnifique de finesse, de patate et de mélange des genres. Chez Badasonic Records, forcément.

ALPHEUS – « The Victory » (Liquidator Music) – Toujours accompagné du grand Roberto Sanchez et de la Lone Ark Riddim Force, Alpheus confirme qu’il est l’uns des meilleurs d’aujourd’hui. Skinhead reggae, rocksteady, ska… Cet album est une merveille !

THE SPITFIRES – « Life worth living » (Acid Jazz Records) – Confirmation totale des mods de Watford qui publient ici leur meilleur album, rock, ska, punk, entre les Specials, le Jam et les regrettés Dead 60’s. Au moins quatre tubes intercontinentaux. Chapeau bas.

LONG BEACH DUB ALLSTARS – « Long Beach Dub Allstars » (Regime 72) – Ça faisait un bail qu’on n’avait plus de nouvelles du gang californien. Opis Ortiz est pourtant de retour avec ses potes tatoués, et avec un Roger Rivas des grands jours, toujours aussi virevoltant sur son clavier magique. Ensoleillé et roulé comme une fit-girl de Venice Beach. On valide à 100%.

MANGO WOOD – « Stomp You Down » (Liquidator Music) – Gros son skinhead reggae espagnol, l’autre pays des mecs à bretelles et à monkey boots. Presque du niveau de Los Aggrotones, c’est dire !

 

CLEM:

1- Long Beach Dub Allstars – « Long Beach Dub Allstars«  (Regime 72) : 19 ans après leur précédent Lp, les Californiens reviennent dans la partie. Opie Ortiz et sa bande, maintenant accompagnés par Roger Rivas des Aggrolites au clavier, nous délivrent un album dans le plus pur style LBDA. Une véritable réussite, retour gagnant !

2- The Spitfires – « Life Worth Living » (Acid Jazz Records) : Life Worth Living est le quatrième projet du groupe Anglais. Après trois albums vraiment prometteurs, ils mettent la barre très haute avec un opus composé de 10 titres Rock, Ska, Reggae, Soul. On attend la suite avec impatience !

3- Jim Murple Memorial – « 4 » (Maaula Records) : Dixième album pour la bande de Montreuil accompagnée cette fois par quatre chanteuses. Ici, pas d’innovation sonore, les Jim Murple font du Jim Murple depuis leur premier album Rythm’n’Blues Jamaïcain. Après toutes ces années à écumer les scènes et les studios, c’est toujours parfait !

4- Megative – « Megative »  (Last Gang Records) : Ce premier album des Canadiens fait figure d’ovni sonore dans le paysage musical. Du Reggae, du Dub, du Punk, du Ragga, une touche de musique électronique, c’est la recette Megative et la sauce fonctionne à merveille !

5- Victor Rice -« Drink » (Easy Star Records) : Encore une fois, Victor Rice nous délivre un album 100 % instrumental. Les frontières musicales explosent entre rythmes Jamaïcains et Latins. Les guitares cinglantes se mêlent à des pianos Jazzy, le Ska classique avec des sonorités d’Amerique du Sud. Un album incontournable qui s’apprécie véritablement après plusieurs écoutes.

 

RUDEBOY :

1– Victor Rice -« Drink« – (Easy Star Records) : Clairement l’album de l’année même si le talent de Victor Rice n’est plus a démontrer il nous laisse a chaque fois la tête à l’envers… un pur talent ! La qualité de la prod et les cuivres qui laissent sans voix !

2- Long Beach Dub Allstars – « Long Beach Dub Allstars »  (Regime 72): Opi Ortiz et ses potes sont de retour et comme si cela ne suffisait pas c’est Roger Rivas qui s’y colle pour un coup de main décapant ! L’album du retour avec les promesses qui vont avec.. A coller entre toutes les feuilles !

3- The Bandulus – « Love A Woman » (Autoprod):  Ska, Reggae & Soul  voilà pour le résumé de la chose… Jeremy Pena en grande forme accompagné de guests de talent. Le single « Love a Woman » sorti chez Happy People pour faire pleurer maman sur la peau de bête devant la cheminée !

4- The New Normal Collaboration – « Quarantined On Easy Street » (Autoprod): Clairement le truc que l’on n’attendait pas… Une découverte à tout point de vue (enfin pour moi) et la baffe qui va avec ! Un album en mode puzzle confiné avec des potes d’un peu partout aux US pour un résultat bluffant !

5- Ska Jazz Messengers – « Introspeccion » (Liquidator Music): Belle réussite que ce premier album pour nos amis vénézuéliens. Ska-Jazz ébouriffant mais pas seulement. On attend la suite avec impatience comme une confirmation d’un talent en devenir !

  1. Pingback: Macdub

    • Pingback: Vince

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *