Rude Boy Train

THE UPSHITTERS – BAD PLACE FOR THE WEAK – EL PASO RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : The Upshitters, c’est le combo Catalan early, boss, skinhead, aggro reggae, rayez la mention inutile, qui nous envoie depuis 2016, un peu au compte goûtes, des compos bien foutues, souvent bien barrées, par vague de 2 ou 4 titres ce qui propose le gros avantage de tenir sur un 45 tours, 45 tours qu’il sortent traditionnellement sur le label El Paso Records.

Le trio composé de Albert Beneït « Lapelldeldiable », Marc Serrats « Xerramequ » et Xavi Angulo « St Ignatius »  n’a pas son pareil pour nous créer des reggae aux ambiances bien forgées, tour à tour spatiale, western ou bien horror ! Faut bien avouer que chez Rude Boy Train, on adore ça !

Alors forcément, quand El Paso annonce un premier LP, nommé « Bad Place For the Weak », qui plus est avec un artwork superbe, on tend forcément une oreille, voire les deux.

LE DISQUE : Dès « Das Boot » qui ouvre le skeud, on retrouve toute la sève de la musique des Upshitters : La cover de la BO du film du même nom, est carré, le son est top, blindé de petit arrangements guitare et percus cachés derrière ce chorus de clavier on ne peut plus entêtant. L’ensemble est relevé d’un texte, plus scandé que chanté, impeccablement posé par Dr Ring Ding… Read More

THE APPETIZERS – LISTEN UP! – BADASONIC RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : On n’a pas vu arriver The Appetizers, et pour cause, la formation du groupe Italien dans les rudes heures de 2020 n’avait pas forcément permis la mise en lumière qu’ils auraient pu espérer… Ils ont donc enregistré ce premier album pendant cette période de pandémie, et c’est Badasonic Records, le label de Brieuc Labiouse et Nico Léonard qui a récupéré le bébé, gage de qualité, lui offrant une belle sortie de qualité avec un artwork curieux mais plutôt joli, et une exposition supérieure à la moyenne…

Voyons donc ce que vaut ce « Listen Up ! » sorti en ce tout début octobre

LE DISQUE : Elle est quand même drôlement belle cette rentrée 2022 et on a le droit à une cascade de sorties plus chouettes les unes que les autres, comme c’est le cas pour le premier album de The Appetizers. Read More

Quand les Wild Man Riddim fricotent avec Rich Graiko

Wild Man Riddim, c’est le gros groupe ska-jazz Norvégienqui nous régale depuis quelques années avec ses compos originales et parfaitement produites.

Leur dernier album, « Panatlantic », sorti il y a un peu plus d’un an, était vraiment taillé pour les fans pointus de ska-jazz, avec des titres parfois pas facilement accessibles.

On les retrouve donc en ce mois d’octobre avec un titre qui devrait réconcilier tout le monde, le formidable « More Horns », titre bien senti puisque c’est accompagné du non moins formidable trompettiste des Attractors, Westbound Train et autres Void Union, j’ai nommé Rich Graiko, qu’il nous balancent cet instru super dansant et forcément hyper cuivrée… Read More

UN 3EME OPUS POUR LA COLLECTION HOT SAUCE D’HARLEM SHUFFLE RECORDS

Harlem Shuffle Records, c’est le label British spécialisé dans la réédition de titres des catalogues des sub-labels de Trojan Records, les Duke, Upsetter, Rio, Gayfeet et consorts.

Après de nombreux 45t toujours extras, dont les plus récents « Lu-Lu Bell/Long Long Time » des Versatiles et « Run Fattie/Hoola Bulla » des Slickers, le label a lancé depuis 2020, une collection en LP, nommée Hot Sauce, superbement illustrée par Alteau De Hardmod, dont chacun des volumes fourmille de perles early reggae et rocksteady de la période 65/75 de ces labels Trojan

Le volume 3 vient d’être annoncé pour le 18 novembre, et il vaut encore son pesant de cacahuètes avec une sélection aux ptits oignons, parmi lesquels on citera une merveilleuse version du « SOUP » des J.J. Allstars, un formidable « Fell Allright des Cables, une tuerie de funky reggae « Lottery Spin » signée Zap Pow ou bien encore une superbe version Dub du « Riding High » des Paragons par Tommy Mc Cook et ses Supersonics, nommée pour l’occasion « Ride Di Dub »! Read More

LIVE REPORT! THE SLACKERS+THE MERCURIALS+ORF SOUND SYSTEM AU BALAJO-05 OCTOBRE 2022 PARIS

Paris oblige, il ne fallait pas être en retard ce mercredi soir pour déguster la prestation de The Mercurials en première partie des inénarrables Slackers.

Il est à peine 20h10 lorsque nous entrons dans l‘historique Balajo déjà plutôt bien rempli et la bande de Montreuil a déjà entamé son set… Sur une base ska plutôt sixties mais pêchu, les six musiciens affichent un niveau surprenant pour un groupe Français aussi récent. Que des compos, la rythmique envoi un swing léger, le lead vocal est bien assuré et les chœurs toujours très travaillés. Rajoutez moi un duo sax-trombone plutôt doué et un soliste guitare pas manchot, The Mercurials balancent leurs titres avec une assurance assez épatante qui cache manifestement beaucoup de travail…

Parfaitement à l’aise sur la petite scène et quoiqu’un peu pénalisés par un son pas encore à la hauteur en ce début de soirée, Ils déroulent des titres parfaitement huilés, ska taillés pour entrainer le public dans la danse, à l’image de « Lookin For »,  d’un « In the Club » tonitruant ou de « Candy » que le public ravi reprend en chœur… Ils savent aussi surprendre avec « Omnia » un titre reggae bien posé, sur lequel le chant se fait ragga avec une assurance assez bluffante… Le set se conclu dans cette belle impression avec leur seul enregistrement à ce jour, « Hey Girl » puis « 49.3 » qui alterne ska et reggae sans un pet de travers… Read More

THE BUSTERS : un single avant le nouvel labum

LOVE IS ART - Single by The Busters | SpotifyBim boum badaboum ! THE BUSTERS, le meilleurs groupe teuton de l’histoire des groupes teutons, revient avec un énième album, et une fois n’est pas coutume, avec un seul chanteur.

Car si le combo né à la fin des 80’s est toujours debout, on peut dire que le line-up a été pas mal chamboulé, et encore dernièrement avec le départ de Dr Ring Ding.

Tout ça pour vous dire que « LOVE BOMBS » contiendra 14 titres et sortira  le 25 novembre, et que le premier single, « Love Is Art », sonne 100 % revival pile comme on aime. Ça se commande par ici. Read More

THE SLACKERS: UN GAGNANT POUR LE CONCERT DE PARIS ET UN NOUVEAU SINGLE!

Oyez,Oyez, braves gens! C’est l’heure du grand verdict!
On va pas vous mentir, on a pas croulé sous les réponses et encore moins les bonnes!
Le premier groupe de David Hillyard était donc The Donkey Show et le side project garage punk de Vic Ruggiero, Ara Babajian et Marcus Geard se nomme Sic and Mad! Deux groupes à découvrir pour ceux qui, nombreux, semblent ne pas les connaître!

Le tirage au sort a ensuite rendu son verdict et c’est Maxime Socroun qui est donc le grand gagnant de notre concours et qui se voit offrir sa place pour le concert de mercredi prochain grâce à la participation de Sick My Duck! Read More

UN NOUVEAU SINGLE ET UN ALBUM A VENIR POUR THE VALKYRIANS!

Les habitués de la boutique Moskito Mailorder l’avaient peut être déjà remarqué, les Valkyrians annoncent un nouvel album pour le mois d’Octobre, nommé « Monsterpiece ».

C’est le grand retour du groupe Finlandais, après quelques scènes ici ou là, depuis le décès de leur guitariste Gladiator en 2020, et on se rejouit déjà d’écouter ce futur opus, toujours édité chez Grover Records. Read More

SHOTS IN THE DARK – CHICKEN BLUES – LIQUIDATOR MUSIC

UN PEU D’HISTOIRE : Carrière pour le moins en dents de scie pour ces Italiens de Shots In The  Dark, pourtant un groupe connu et reconnu de l’autre côté des Alpes ! Fondé dès 1999, les Romains sortent leur premier EP « From Kingston To Rome » en 2001… La base est ska dans une veine très trad’ avec des intonations rythm’n’blues ou soul… Le premier album, « Shots From The Ghetto » voit lui le jour en 2002, avec pas moins de 17 titres, une autre époque ! Les reprises comme « Freedom Sounds », « Confucious », « Ba Ba Boom » ou « Hooligans » sont plutôt bien foutues et les compos assez solides, comme « Burn, Baby, Burn » ou « More Fire » et ses chœurs féminins…

Gros trou d’air derrière et une réapparition seulement en 2008 avec l’album « Spaghetti Skank » et une grosse montée en puissance niveau prod’, avec 12 compos où les talents de musiciens de la bande s’affirment tout comme la voix d’Alberto Caci, certes pas la plus belle du siècle, mais avec suffisamment de caractère pour marquer les esprits…

Nouvelle période creuse jusqu’en 2013, avec la sortie de l’EP «… A Roma ! » chanté 100% en Italien avec pas mal de réussite sur trois titres assez fameux…

On saute alors en 2017 pour la suite des aventures d’un groupe qui change beaucoup autour de son leader chanteur, pour la parution d’ «Unchained » un nouvel EP trois titres, toujours bien foutus, plutôt rocksteady avec une superbe reprise de « Once Upon A Time » de Delroy Wilson. Read More

THE DUALERS – VOICES FROM THE SUN-SUNBEAT RECORDS

UN PEU D’HISTOIRE : Inénarrables Dualers… Biberonnés à la Northern Soul et aux sons Jamaïcains par un daron initiateur d’un des premiers sound-systems British, les deux frangins Cranstoun se retrouvent comme par hasard à balancer en mode buskers leurs reprises de grand classiques aux coins des rues de Londres. En 2004, Un vieux copain d’école, conscient qu’on ne rameute pas comme ça des centaines de personnes à chaque set sans un certain talent, les convainc d’enregistrer un premier single, « Kiss On The Lipps ». Ils montent ensemble pour l’occasion, leur propre label, Galley Music… Le single, qu’ils proposent aux boutiques Virgin et HMV locales, s’écoule en un rien de temps… L’histoire de The Dualers est définitivement lancée…

Six ans, des dizaines de concerts et une bonne dizaine d’albums plus tard, dont les plus fameux sont « The Melting Pot » et The Cooking Pot », Simon décide de partir de son côté pour se consacrer à ses envies de rythm’n’blues, mais Tyber, définitivement accroché au ska et au reggae, persévère lui sous le nom de The Dualers avec des nouveau musiciens dont Peter Lee qui fait office de seconde voix… Read More

« Page précédentePage suivante »