Rude Boy Train

THE UPPERTONES – Easy Snapping – Jump Up ! Records

UN PEU D’HISTOIRECe qu’on avait pris au départ pour un side-project de Mr T-Bone, célèbre tromboniste italien qui officiait il y a quelques années dans Mr T-Bone and The Young Lions, The Bluebeaters ou de The Sabaudians, est en fait rapidement devenu son groupe principal. Délaissant les Bluebeaters (sa formation la plus récente), le gaillard s’était entouré de Count Ferdi à la batterie et Peter Truffa au piano (un américain qu’on a souvent vu du côté du New York Ska Jazz Ensemble), pendant qu’il officiait lui même au chant et au trombone.

Après deux albums, « Closer To The Bone » en 2015 et « Up Up Up ! » en 2017, le trio revient avec son boogie jamaïcain et cette fois Phil Cuomo au piano pour un « Easy Snapping » toujours autant tourné vers le passé…

LE DISQUE10 titres, pas un de plus pour ce nouvel opus du trio turinois légèrement remanié. 10 titres, et presque autant de reprises, mais toujours largement revisitées à la sauce Uppertones. (suite…)

Du nouveau chez les Bluebeaters

On reste du côté de Turin en compagnie de Count Ferdi. Le gars est aussi batteur des BLUEBEATERS, autrefois backing-band du grand Giuliano Palma (qui a sorti quelques chefs-d’oeuvre).

Le premier album du groupe était magistral, et on est impatient de lui trouver une descendance. Ça pourrait arriver bientôt et le combo a laissé entendre que ça devrait être pour 2020.

On croise les doigts et les testicules pour que ça arrive, et on écoute le nouveau single (le premier du nouvel opus ?), « Mamma Perdonami », en version studio, et en version live chacun chez soi pendant le confinement. (suite…)

Le nouvel album du NORTH EAST SKA JAZZ ORCHESTRA arrive bientôt

Aucune description de photo disponible.Excellente nouvelle : les Italiens du NORTH EAST SKA JAZZ ORCHESTRA, groupe de Porderone (dans le coin de Venise) fondé en 2016 et qui joue en (très) grande formation, comme les Australiens du Melbourne Ska Orchestra ou les Californiens de Western Standard Time (ou les Français du Nancy Ska Jazz Orchestra), sort son second album au printemps (chez Brixton Records).

Et on se réjouit d’apprendre que leur deuxième opus sera entièrement composé de titres originaux, le principal défaut de ce genre de groupe étant de rester coincé sur des reprises.  Et quelles compos ! Car si on se fie au premier extrait, « Shoking My Life », le résultat risque d’être excellent. Ca sonne big-band ska-jazz à l’américaine, le genre taillé pour les casinos de Las Vegas.  (suite…)

THE MAGNETICS – Coffee & Sugar – Grover Records

Résultat de recherche d'images pour "the magnetics coffee and sugar"UN PEU D’HISTOIRE : C’est y’a un peu plus de deux ans que The Magnetics déboulaient sans vraiment avoir prévenu. Les 4 zicos menés par l’ex Shandon, groupe de ska-punk incontournable en Italie, Olly Riva, nous pondaient un premier LP nommé sans équivoque « Jamaïca Ska » qui avait un sacré répondant.Ils avaient emballé pas mal de monde, Rude Boy Train y compris, avec leurs chansons immédiates,  rudement efficaces se baladant allègrement du ska 60’s à un early reggae à la prod nickel

Après avoir fait tourner cet album sur pas mal de scènes Européennes, le line-up du groupe a été largement chamboulé avec les départs pour raisons personnelles du clavier Mr Massa et du guitariste Jack Giacalone, non sans avoir pris le temps d’enregistrer auparavant les sessions du futur album. Ils seront dorénavant remplacés par Mr Gange et William Nicastro et le groupe est maintenant renforcé sur scène par le saxophoniste de Shandon, Mr Cello, ce qui doit valoir le détour. Sans réel distributeur jusqu’alors, c’est avec l’appui de l’incontournable Grover Records qu’est sorti en décembre ce nouvel opus nommé « Coffee & Sugar ». (suite…)

Des nouveautés chez Record Kicks

On était passé à côté de deux nouveautés chez RECORD KICKS, incontournable label italien branché soul, funk, ska et plus si affinités.

La belle maison milanaise a publié un 45 tours de THE DEVONNS, superbe groupe soul de Chicago. Au programme deux titres, « Think I’m Falling In Love », classe, et « Come Back », classe aussi. Forcément classe puisque c’est sur Record Kicks, peut-être le meilleur label d’aujourd’hui.

L’autre nouveauté, c’est le 45 tours de THE FAITHFUL BROTHERS, groupe soul lui aussi, mais de Tel Aviv. Deux morceaux ici aussi : « Crossroads Of Love » et « One More Time », et pas grand chose à envier aux Américains. (suite…)

RICHIE STEPHENS & THE SKA NATION BAND – Root Of The Music – Pot Of Gold

UN PEU D’HISTOIRE : Il y a deux ans, on découvrait Richie Stephens, qui, avec le soutien du Ska Nation Band venu d’Italie, nous offrait un premier album  nommé « Internationally » débordant d’énergie et de bonnes vibes. Le gars n’était pourtant pas né de la dernière pluie, puisqu’il a à son actif une grosse poignée d’albums, plutôt dancehall à ses débuts, virant plus reggae « new roots » par la suite, tendance lover, qui en défriseront plus d’un ici…

Mais après avoir rencontré sur une scène de festoche le groupe Italien Ska Nation Band, il se décide de vouer son opus suivant au ska, qui sort en 2016 sur son label «Pot Of Gold », avec un bon goût certain, des gros moyens et du gros son… Ils écumeront ensemble la plupart des festivals reggae d’Europe l’été suivant. (suite…)

Le bel anniversaire de Records Kicks

L’image contient peut-être : 10 personnes, texteRECORD KICKS, le label très soul de Milan (probablement l’un des meilleurs de ces dernières années), qui a sorti notamment les albums de Calibro 35, The Bluebeaters, The Tibbs ou Tanika Charles, en est déjà à sa quinzième année.

Et quinze piges, ça se fête. Ça tombe bien, le label semble avoir un bon feeling avec la France (pas mal de groupes maison viennent jouer chez nous) et c’est au New Morning parisien qu’il a décidé de célébrer son anniversaire.

Le programme est alléchant, avec deux de ses meilleurs groupes, les Anglais d’HANNAH WILLIAMS & THE AFFIRMATIONS, et les Portugais de MARTA REN & THE GROOVELVETS qu’on ne présente plus, avec en plus Nick qui viendra ambiancer tout ça aux platines. (suite…)

Quelques dates françaises pour le NORTH EAST SKA JAZZ ORCHESTRA

Aucun texte alternatif disponible.Les Italiens du NORTH EAST SKA JAZZ ORCHESTRA sont de retour en France avec leur big-band pour une série de concerts :

Le 12 avril à la Maison des Etudiants à Villeneuve d’Ascq,  le 13 au centre d’accueil des Vans (Ardèche), le 14 aux Tanneries à Dijon, le 15 au festival Vand’Jazz à Vandoeuvre lès Nancy.  Et ceux qui voudront pousser jusqu’au Freedom Sounds Festival de Cologne auront bien raison puisque la grande équipe s’y produira avec des tas de pointures comme The Debonaires, Victor Rice Septet, Susan Cadogan ou Marron Town…

Le groupe prépare aussi une tournée pour cet été (fin juillet/début août) dans le sud de la France avec pour le moment une date confirmée à Allègres les Fumades (30) à la Maison de l’Eau le 31 juillet.

Si vous êtes intéressés pour leur proposer une date, il suffit d’en parler avec JC Odec, leur tourneur (Jc.ramon@odec-production.fr).

THE OFFENDERS – Heart Of Glass -Destiny Records

Résultat de recherche d'images pour "the offenders heart of glass"UN PEU D’HISTOIRE: THE OFFENDERS, c’est le plus allemand des groupes italiens, qui sort un album tous au moins les deux ans. C’est régulier et ça tourne, surtout en Allemagne et autour, où la scène est un peu plus développée qu’en France (pas difficile).

Apparemment, le combo semble s’être définitivement installé en quatuor, et voici donc son septième opus (déjà) en même pas 13 années de carrière. Et comme souvent avec eux, c’est chez les potes de Destiny Records que ça se passe.

LE DISQUE : Je sais j’en entends déjà qui vont me dire que « rien ne ressemble plus à un album de The Offenders qu’un album de The Offenders ». Peut-être mais c’est vrai aussi avec Hepcat. Ok, avec The Offenders c’est toujours du ska uptempo qui tabasse à la limite du destroy, mais avec Hepcat c’est toujours du roots en finesse avec des harmonies vocales de oufs. (suite…)

GIULIANO PALMA – Happy Christmas – Columbia

UN PEU D’HISTOIRE: GIULIANO PALMA, c’est la classe italienne incarnée. Le mec est sapé comme un milord et il s’est fait connaître il y a très longtemps au sein de Casino Royale, ancestral groupe de Milan.

Longtemps accompagné par des Bluebeaters qui ont depuis décidé de voler de leur propres ailes, Giuliano Palma a pourtant continué à sortir des albums solo, parfois pop, parfois soul, parfois ska, parfois un peu tout cela à la fois.

Après « Gran Premio » en 2002, « Old Boy » en 2014 et « Groovin’  » en 2016, le crooner italien s’essaye à l’album de noël avec ce « Happy Christmas » arrivé peu de temps avant l’anniversaire du divin enfant. (suite…)

Page suivante »