Rude Boy Train

LA RUDA SALSKA – L’ART DE LA JOIE – YELEN DISQUES.

« Rude Boy Train’s Classics », c’est une série de chroniques d’albums qui ont marqué l’histoire du ska, du rocksteady ou du skinhead reggae. Standards objectifs reconnus par le monde entier ou chefs d’oeuvre personnels qui hantent nos jardins secrets, la rédac’ de Rude Boy Train vous fait découvrir ou redécouvrir ces albums majeurs qui méritent d’avoir une place de choix sur vos étagères !

UN PEU (BEAUCOUP) D’HISTOIRE : Formé en 1993 du coté de Saumur, le groupe que composent les huit musiciens de La Ruda Salska, emmené par Pierre Lebas au chant, déboulent sur les cendres encore brûlantes de la scène Rock Alternatif francophone. Leur premier album, intitulé « Le Prix Du Silence » sorti dans les bacs en 1995, fait l’effet d’une bombe dans le paysage musical. Avec leur fusion, Rock, Ska, Musiques Latines, taillée pour le live, le disque rencontre un véritable succès, malgré sa distribution indépendante. Enregistré avec les moyens du bord dans un garage, il se vendra à près de 25 000 exemplaires grâce au bouche à oreilles. Très vite, les majors flairent le bon coup et c’est, au final, sur Yelen Musiques, un sous- label de Sony, que La Ruda signe pour un second projet. L’album bénéficiera d’une meilleure production et d’une solide promotion. Nous sommes

en 1999, « L’Art De La Joie » est dans les bacs, le clip tourne sur M6 et MCM. Les compilations Tripsichord et Small Axe fleurissent, le groupe rempli les salles et les festivals. On est en plein âge d’or du Ska/Rock français ! Cet album sera sans aucuns doutes l’un des piliers fondateurs de la scène musicale alternative des années 2000. Plus qu’un simple disque de Ska festif, tout est extrêmement bien travaillé chez La Ruda, des instrumentaux aux textes, en passant par les thématiques abordées. Rien n’a été laissé au hasard sur ce disque efficace de A à Z !

(suite…)