Rude Boy Train

UN NOUVEAU SINGLE POUR LES SKA JAZZ MESSENGERS

Ska Jazz Messengers, c’est le groupe de Caracas au Venezuela,  qui nous avait fait belle impression l’année dernière avec la sortie de leur album « Introspeccion », chez Liquidator, aux sonorités ska-jazz plutôt modernes dans les arrangements, avec pas mal d’invités de haut niveau, du genre Victor Rice, Joey Altruda ou bien Angel Salgado sur « It’s Too Late », une des pépites de la galette.

Après une belle réedition cet été, avec quelques surprises du genre remix de haut vol par Prince Fatty de leur titre « Bajo La LLiuva », les revoici déjà avec un nouveau single, disponible pour l’instant uniquement en digital, nommé « It’s Allright »

Le titre emprunté à Curtis Mayfield est somptueusement réarrangé à la sauce rocksteady-ska, interprétée avec talent par Casey Beres, et produit de main de maître par Esteban Descalzo, toujours aussi efficace. (suite…)

Glen Ricks chez Liquidator

L’image contient peut-être : texte qui dit ’Glen Ricks Time/ Woman 007 PQUITOR SIDE Nn NI Now on the streets! Released on 7"’GLEN RICKS, c’est un chanteur jamaïcain immigré au Canada, qui fut membre dès la fin des années 60 de The Fabulous Flames, jusqu’à leur séparation au cours des 70’s, et qui a notamment enregistré « Holly Holy/Kingston Town » pour le producteur Clancy Eccles en 1969.

Le gars a passé sa vie entre Canada, Jamaïque, et USA, notamment du côté de Chicago et de Philadelphie où il enregistre « I Found A Love », entre R&B et soul, car le type a plusieurs cordes à son arc.

Les producteurs Roberto Sanchez et Linval Thompson, qu’on ne présente plus,  lui ont mis le grappin dessus et lui ont proposé d’aller en studio enregistrer de nouveaux morceaux.

C’est évidemment du côté de Liquidator Music à Madrid que ça se passe, avec la sortie d’un 45 tours en édition limitée avec dessus « Time » et « Woman » qui vous rappelleront ce bon Alpheus. (suite…)

TOP SHOTTA BAND FEAT. SCREECHY DAN – SPREAD LOVE – AL PARAGUS/LIQUIDATOR MUSIC

UN PEU D’HISTOIRE : On n’est pas forcément infaillibles chez Rude Boy Train, même si j’arrive pas encore à comprendre comment j’ai pu me faire traverser par ce Top Shotta Band, jusqu’ici… Faute avouée à moitié pardonnée, merci d’avance!

Donc, dès 2013, le groupe mené par Mush One, membres des Slackers des débuts, indice qui aurait dû nous tirer l’oreille, le groupe sort un premier album autoproduit, sous le label Al Paragus. Déjà associés à Screechy Dan, un raggaman qui sait un peu tout faire, qui traînait dans le posse de Shaggy à ses début et qu’on a pu croiser aussi, dans un autre genre, chez les excellents Megative, ils proposent d’excellents morceaux  dans une veine ska vintage tout à fait séduisante.

Après ça,  plus grand-chose, malgré quelques lives sporadiques, avant le single sorti l’année dernière sur Liquidator, forcement gage de qualité. Les deux titres proposés, « Share My Love » et « Cool & Deadly » nous avaient cette fois ci fait de l’œil, mais on n’attendait pas forcément le groupe avec un album complet de ce niveau… Faut dire qu’on nous avait aussi caché les participations de Vic Ruggiero aux claviers et de Maddie Ruthless à la guitare. Voici donc « Spread love » publié en ce début d’automne une nouvelle fois sous l’égide de Liquidator Music (suite…)

SKA JAZZ MESSENGERS – Introspeccion – Liquidator Music

UN PEU D’HISTOIRE : Les 7 zicos du Ska Jazz Messengers sortent de Caracas, Venezuela et jouent ensemble depuis 2009 un cocktail de ska-jazz, forcément, mais aussi du rocksteady, le tout matiné d’une touche de funk et d’une pincée d’un jazz aux sonorités modernes.

Malgré les nouvelles opportunités de communication offertes par internet, pas facile de se faire connaître quand on vient de Caracas. Ils se sont fait cependant remarquer en 2014 avec une reprise ska-soul absolument géniale du hit interplanétaire « Happy » de Pharell Williams. Distance oblige, on n’a peu entendu parlé d’eux depuis, même si nous vous avions signalé ici  « Cuando Te Miro », leur second single sorti en 2015. Ce n’est qu’en ce début d’année qu’on les redécouvre , avec « Mil Veces No », un 45t sorti chez Liquidator, annonceur du premier album, nommé « Introspeccion », sorti ce printemps en digital et qui attend encore sa sortie physique qui sera une nouvelle fois assurée par le label Espagnol, toujours gage de qualité.

LE DISQUE : Une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un bon vieux son vintage que nous propose Liquidator avec ces Ska Jazz Messengers. Cependant, si ici le son est ici résolument léché, moderne même, serait-on tenté de dire, on en n’a pas moins à faire a du ska, aux influences variées, et du bon. (suite…)

MANGO WOOD – Stomp You Down – Liquidator Music

UN PEU D’HISTOIRE : Arrivés sur la scène Espagnole en 2016, les Madrilènes de Mango Wood font dans l’early reggae à la mode 60’s. Avec leur son vintage et leurs arrangements vocaux à trois voix, ils font inévitablement pencher leur musique vers celle trios de la grande époque, celle de The Ethiopians, Maytones, Termites et consorts.

Plutôt timides jusqu’alors, avec deux titres enregistrés sous la houlette de Brian Dixon début 2016, « First Time » et « The Fall », bien marqués du sceau du leader des Volcanos, puis de deux autres sur 45t chez Respect Records plus tard cette même année, avec la paire « The Way » / « Never Grow Old », deux skas au son plus affirmé, les Madrilènes laissaient entrevoir de belles dispositions.

Encore un peu tâtonnants, le 45t sortit en 2017 avec les deux titres « Try » et « Mash It Down » toujours chez Respect Records peine un peu à confirmer, avec certes, deux bonnes compos, mais une prod qu’on qualifiera d’un peu light

Mais les gars ont su prendre le temps de bien faire mijoter tout ça, et les voilà près de trois ans plus tard, avec ce premier album, « Stomp You Down », naturellement sorti chez Liquidator Music, l’incontournable dénicheur de talent made in Spain, qu’on attendait du coup de pied ferme. (suite…)

ALPHEUS – The Victory – Liquidator Music

The VictoryUN PEU D’HISTOIRELe premier album d’ALPHEUS, le plus espagnols des chanteurs anglo-jamaïcains, est sorti il y a plus de 20 ans (« Quality Time », enregistré en 99 à Studio One, on n’est pas là pour rigoler).

Fidèle à l’Espagne depuis le milieu des années 2000, et à Liquidator Music depuis 2014 (le très recommandable « Good Previals »), voici donc venu le sixième opus, « The Victory », avec une fois de plus Roberto Sanchez à la production et son groupe, la Lone Ark Riddim Force en accompagnement de toute première bourre.

LE DISQUE: Ben mazette, le Alpheus d’avant était déjà balèze, et celui-là monte à mon avis encore le niveau d’un cran. (suite…)

Le nouvel album de MANGO WOOD arrive

MANGO WOOD, c’est encore un groupe espagnol (de Madrid), amateur de rocksteady et de skinhead reggae, avec dedans des anciens membres de Rude Pride, Crepitans ou Upsttemians…

Aucun album au compteur, mais au moins quatre 45 tours, sortis chez Respect Records, le label voisin.

Il fallait donc s’y mettre sérieusement, et le sextet vient d’annoncer la sortie de son premier LP, « Stomp You Down », sur Liquidator Music le 29 avril prochain. Ça sera disponible en CD, vinyle et téléchargement. (suite…)

Un nouvel album d’Alpheus la semaine prochaine

The VictoryY a ALPHEUS, le chanteur anglo-jamaïcain qu’on ne présente plus, qui sort un nouvel album intitulé « Victory » le 9 avril prochain, deux ans après un « Light Of Day » d’excellente facture.

C’est forcément du côté de l’Espagne que ça se passe sur Liquidator Music, avec à la production comme d’habitude le fidèle Roberto Sanchez, et en accompagnement derrière les potes de la Lone Ark Riddim Force.

On vous remet le clip de « Rudies », titre du nouvel opus qui figurait déjà sur le 45 tours collector publié le mois dernier (sur Liquidator aussi, forcément). (suite…)

THE OLDIANS – Roots’N’Soul (Nice & Easy) – Liquidator Music


UN PEU D’HISTOIRE
Et voici donc le septième album de THE OLDIANS, le groupe espagnol amateur de sons feutrés, deux ans après le superbe « We Are Reggae » publié comme à l’accoutumée chez le pote Toni Liquidator.

Mine de rien, le combo de Barcelone aura vingt ans l’année prochaine ! Ça sera peut-être l’occasion de prévoir quelques événements, mais en tout cas cette longévité donne des indices pour comprendre comment ils font pour que ça sonne aussi bien : l’expérience, tout simplement…

LE DISQUE: Alors oui, forcément, l’expérience on la sent dès les premières notes de ce « Roots’N’Soul » qui ne sort pas des sentier battus, et qui rappelle à notre souvenir que The Oldians est un groupe qui a un son reconnaissable entre mille : 33 % reggae, 33 % Rocksteady, 33 % jazz, et 1 % ska. C’est simple, je n’en connais aucun qui fasse la même musique. Des groupes ska-jazz il y en a plein, mais des groupes avec un son aussi feutré, aussi lounge, aussi ouaté, vous pouvez toujours chercher, vous n’en trouverez nulle part (qui a dit « sauf chez la Japonais de Rockin Time » ?). (suite…)

Un 45 tours pour The Mighty Megatons

THE MIGHTY MEGATONS, c’est le nouveau groupe de Madrid, créé au départ en 2018 pour accompagner Alpheus sur scène. Et les sept gaillards se sont pris au jeu, ont composé leurs propres morceaux, et ont aussi servi de backing-band à Roy Ellis.

Moins d’un an après leur formation, les voilà donc qui sortent leur premier enregistrement sous forme de 45 tours. Au programme deux titres, « Atomic Bomb » et « I Want To Know », avec un son vraiment à l’ancienne. Même que ça vient tout juste de sortir sur Liquidator Music, forcément (ça se commande ici). (suite…)

Page suivante »