Rude Boy Train

ÇA ENCHAINE CHEZ LES LOCK DOWNERS !

On vous avait déjà parlé de The Lock Downers, né dans les esprits de quelques zicos Allemand issus des meilleurs groupes de la scène du cru pendant le confinement… Une sorte de All Star Band qui se paye le luxe d’inviter d’autres stars au chants sur des reprises de standard pop façon ska ou reggae.

Après les très bons « Such A Shame » avec Mick Clare et « Billie Jean » avec ce bon vieux Ring Ding, c’est au tour de Susan Cadogan d’emballer un bon vieux rocksteady avec la reprise de « Love Is A Losing Game » d’Amy Winehouse, et de Vic Ruggiero de balancer sa version ska tonitruante du « Moondance » de Van Morrison… (suite…)

Un nouveau titre pour The Lock Downers

Peut être une image de 1 personne et texte THE LOCK DOWNERS, comme son nom l’indique, est un groupe qui s’est créé pendant le confinement (comme quoi une pandémie ça peut avoir du bon), donc à distance. Dedans, on retrouve pas mal de têtes connues de la scène allemande, notamment du côté de Dr Woggle & The Radio, El Bosso und Die Ping-Pongs ou The Senior Allstars…

Pour le moment, le collectif travaille surtout sur des reprises. Après une superbe version de « Such A Shame » (le hit planétaire de Talk Talk) le mois dernier, avec Mick Clare au chant (le chanteur de l’ancienne formation des Hotknives), les voilà qui viennent de mettre en ligne leur « Billie Jean », d’à peu près Mickaël Jackson, avec un certain Dr Ring Ding derrière le micro. (suite…)

Masons Arms et ses invités de toute première bourre

Bon c’est mardi et il y a quelques vidéos bien cool à se mettre dans les mirettes. C’est les Allemands de MASONS ARMS qui nous font bien plaisir ici avec des extraits de leur concert à la dernière édition du festival Freedom Sounds de Cologne (oui oui, celui où il y avait le Western Standard Time).

Et quand les teutons invitent des potes à chanter avec eux, il s’agit quand même de Monsieur JESSE WAGNER from The Aggrolites, et de Monsieur GREG LEE from Hepcat. Mais aussi d’un italien qu’on appelle MR T BONE et d’un Anglais nommé MICK CLARE, longtemps chanteur de The Hotknives. (suite…)