Rude Boy Train

Roy Ellis à Toulouse avec la TSF

Afficher l'image d'origineCa bouge encore et toujours dans le sud-ouest. A peine Rock’n’Stock terminé, et avant la désormais incontournable Semaine du Ska à Toulouse (à l’automne), les activistes du coin remettent le couvert avec un concert de ROY ELLIS aka MR SYMARIP. C’est pour le mercredi 29 juillet prochain à Toulouse au parc Raymond VI (dans le cadre de Toulouse d’été) et c’est entre 7 et 10 €.

Vous vous demandez si la légende du skinhead reggae sera accompagnée comme d’habitude par 65 Mines Street ou si les Espagnols de Transilvanians vont se déplacer jusque là-haut ? (suite…)

Monty « Neysmith » Montgomery est de retour

Des anciens membres de Symarip, y’en a un qui a pris toute la lumière, et pour cause, il est présent sur scène et sur vinyle un peu partout dans le monde, accompagné ici par 65 Mines Street, là par The Magic Touch, en Argentine par The Crabs Corporation et en Californie par Thee Hurricanes… Il s’agit bien sûr de l’incontournable Roy Ellis, AKA Mr Symarip, installé en Suisse depuis pas mal d’années. Y’en a un autre qui a dû se dire: « Et pourquoi pas moi ? ». Celui-là, c’est MONTY « NEYSMITH » MONTGOMERY, le gars qui jouait du clavier et qui avait coécrit la plupart des titres avec le père Ellis.

Le voilà donc qui repointe sérieusement le bout de ses dreads, lui qui avait bricolé à droite à gauche depuis la fin de Symarip, sans jamais réellement raccrocher les gants, mais sans non plus être très présent sur le devant de la scène. Et c’est avec deux formations différentes qu’on le retrouve: THE BISHOPS d’abord, un groupe d’Omaha dans le Nebraska amateur de vieux ska bien roots avec lequel Monty signe un 45 tours de deux titres, « Laurel for Laurels », hommage à qui vous savez, et « Jump », un peu plus rocksteady. Evidemment, ça sort chez Jump Up Records. (suite…)

ROY ELLIS & 65 MINES STREET – Frouard (54) – 8 novembre 2014

Résultat de recherche d'images pour "roy ellis 65 mines street"Ce concert là, ça fait un moment que je l’attends, avec pas mal d’impatience. D’abord parce que je n’ai jamais vu ROY ELLIS aka MR SYMARIP, ancien chanteur des cultissimes Symarip, ensuite parce que mine de rien, ça fait deux ans et demi que j’ai pas vu 65 MINES STREET et que cette fine équipe-là, avec des cuivres, je demande à voir.

C’est donc du côté de Frouard, banlieue de Nancy, que ça se passe. La salle est nickel propre, un grand rideau a été tendu pour la rendre plus petite, et nous voici dans une configuration pour accueillir environ 300 personnes (il y aura au final autour de 150 spectateurs à vue de nez).

Un peu après 21h, 65 Mines Street débarque et comme d’habitude, ils envoient direct « We Are 65 Mines Street » suivie par « Do You Exist ». Quelques fans chantent en choeur, mais la foule n’est pas encore en délire. Le quintet égrène ses titres avec style, essentiellement issus du premier album, mais du second nous eûmes droit à « Peter & Alice », à « Riding In The Dark », mais malheureusement à pas à « That Dress » ni à « Lovers Lane » et à « Mrs Rosebury ». Un « Stuck In The Middle With You » pour le rock’n’roll, un « Bang Bang » bien balancé, une très bonne version retravaillée de « Haunted Cadillac », et sur la fin, « Y Files », l’un de leurs hits incontournables.  (suite…)

Rappel pour les gens de l’Est : ROY ELLIS, c’est le 8 !

On vous en a parlé à l’occasion d’une news sur les dates de 65 MINES STREET. ROY ELLIS, aka MR SYMARIP, dit « le Boss », sera en Lorraine le samedi 8 novembre prochain, à Frouard (54), près de Nancy. Et comme toujours en France, il sera backé par 65 Mines Street avec The Magic Three (la section cuivre additionnelle), qui se chargera aussi de la première partie. Quant à l’after, il sera assuré par les belles galettes du PRECIOUS OLDIES SOUND SYSTEM. 10 euros l’entrée, ou 5 euros en tarif réduit, c’est donné. Alors c’est obligé gros : si t’habites dans le coin, tu raboule ta fraise !

Roy Ellis sera aussi le 21 novembre au Hangar à Ivry Sur Seine, et pour les plus courageux, il est aussi en tête d’affiche du Dynamite Ska Festival de Leipzig demain (backé par The Magic Touch, et avec aussi Aggrolites, The Talks, Mark Foggo, Judge Dread Memorial…). (suite…)

65 Mines Street en concert près de chez toi

65Bonne nouvelle, le groupe du 25 (et un peu du 54) qui fait du bon ska et du gros skinhead reggae des familles est toujours sur la route pour notre plus grand plaisir.

Quelques dates sont annoncées pour l’automne, et pas des moindres, surtout pour ma gueule :  Le 20 septembre à Tucquenieux (54, avec Zamalska, Banane Metalik et Justin(e) – et non pas à Metz comme indiqué sur le flyer), le 8 novembre à Frouard (près de Nancy), avec le boss Roy Ellis et la section cuivres qui va bien (The Magic Three), et le 21 novembre à Ivry sur Seine pour le festival Reggae Got Soul, toujours en backing-band de Mr Symarip.

Y a d’autres dates qui se préparent, alors on vous en reparle bientôt, et on essaye de vous donner des news du troisième album asap comme disent les américains.

Encore une belle soirée rémoise

Elle est cool cette ville de Reims. Ses Woodsenders, ses Big Guns, son Back In Time avec ses scooters chromés, sa cathédrale, son champagne… Et quand il n’y a pas de Back In Time, à Reims, il y a quand même de belles soirées.

La prochaine à lieu samedi prochain (le 12) au Temp des Cerises, le chapiteau de la rue de la cerisaie. Et le programme est aussi cool que le flyer : EBENE AND THE SOUL ROCKERS pour ouvrir le bal, et ROY ELLIS aka Mr SYMARIP accompagné comme il se doit par son fidèle backing-band français 65 MINES STREET qu’on ne présente plus, et qui une fois de plus sera complété par sa section cuivres judicieusement appelée THE MAGIC THREE(suite…)

Quelques concerts pour 65 Mines Street

Bon, vous savez qu’on l’aime ce groupe. Alors on est content de vous apprendre que le quintet du 25 et du 54 compose actuellement des morceaux pour son prochain album (bon c’est pas encore pour tout de suite…). Toujours est-il qu’en attendant et en même temps que certains muzicos jonglent avec l’agenda de Two Tone Club, 65 MINES STREET trouve le moyen de venir près de chez vous, et même chez toi, l’ami de Belgique.

(suite…)

Polysons, le fanzine à découvrir

Le fanzinat aujourd’hui, se passe surtout sur le web. D’ailleurs du coup il s’agit plutôt de webzinat. Aussi, lorsqu’un fanzine se donne du mal pour sortir en version papier, il convient de le souligner. C’est le cas avec POLYSONS, un fanzine qui nous vient du 25, et dont le numéro 2 est disponible. Au programme, 68 pages consacrées à la scène skin/punk, avec notamment pour ce numéro une interview de 65 Mines Street et une autre de Roy Ellis, plus des chroniques, live-reports et articles divers (notamment un sur les sapes Warrior Clothing)…

Et même que sur le prochain numéro, il y aura une interview de Two Tone Club, les stars du coin. (suite…)

Roy Ellis with Thee Hurricanes : Le 45 tours

On ne présente plus ROY ELLIS, Mr Symarip, chanteur de Symarip (et oui forcément), groupe de reggae qu’on peut qualifier de cultissime (et encore c’est un euphémisme) sans trop se tromper du côte de la scène skinhead. Ellis est né d’une mère Jamaïcaine et d’un père américain, a évolué dans un groupe anglais, vit aujourd’hui en Suisse, traine avec quelques petits français (65 Mines Street), et le voici maintenant qui s’acoquine avec des Californiens pour le compte d’un label espagnol. C’est ce qu’on appelle la mondialisation !

Car on vient d’apprendre que sort aujourd’hui même, sur Liquidator Music et sur Angel City Records, un nouveau 45 tours du gaillard aux faux airs de Barry White, accompagné pour l’occasion par les tueurs de Thee Hurricanes, LE backing-band de Los Angeles qui avait déjà accompagné Ellis et qui s’était promis d’enregistrer un jour avec lui.

(suite…)

Ruben Lopez & The Diatones… le nouvel EP « Leftlovers » chez Liquidator !!!!!

1460264_606217179426727_201789853_nPour une bonne nouvelle, c’est une bonne nouvelle que la sortie annoncée du nouvel EP du combo espagnol originaire de Barcelone Ruben Lopez And The Diatones. Formés en 2005, les Diatones sont  à l’origine un groupe de studio composé de musiciens venus des Kinky Coo Coo’s, des Oldians ou Flight 404 ! Le groupe se fait rapidement un nom, notamment comme backing band pour des clients comme Roy Ellis ou Dave Barker. Un premier single « Crucified » en 2009 chez Double 7 puis un second « Relativity / Diatone Time » en 2011 chez l’incontournable Liquidator Music permettent de découvrir le son Diatones . (suite…)

« Page précédentePage suivante »