Rude Boy Train

Stranger Cole et Susan Cadogan-Des Vieilles gloires bien accompagnées

Deux singles parus récemment proposent le retour de deux grand noms de la musique qu’on aime:

Stranger Cole est accompagné par The Steadytones, qui accompagnent en ce moment même Keith & Tex et Rudy Mills pour leur tournée Européenne(le 5 Mai à Beauvais-ASCA et le 6 au Zickenstock) pour le rocksteady « Rude Boy », plutôt bien foutu, pendant que Susan Cadogan propose une belle version en duo avec Olly Riva d' »Unforgettable » de Nat King Cole,  accompagné du groupe de l’Italien, The Magnetics.

Deux chouettes titres à se mettre dans les oreilles à l’apéro ce week-end! (suite…)

SUSAN CADOGAN toujours dans la place

La très grande SUSAN CADOGAN, papesse rocksteady Jamaïcaine, n’en finit plus de se rappeler à notre souvenir, après le très bel Ep de 2016 (« Take Me Back« ) produit par l’incontournable Canadien Mitch Girio (King Apparatus). Depuis, elle n’était pas restée les bras croisés, et elle avait publié en 2017 sur sa page bandcamp des remixes et quelques nouveautés.

La revoici donc, toujours avec King Kong Girio et son équipe, pour deux nouveaux morceaux, toujours pas édités en support physique, ce qui n’enlève rien à la qualité du résultat, la dame étant toujours aussi proche vocalement de Pauline Black (c’est la même génération). (suite…)

Susan Cadogan ne sait pas pourquoi

On vous avait parlé l’année dernière du retour en très grande forme de SUSAN CADOGAN dont on n’avait pas eu beaucoup de nouvelles depuis sa tournée (et son album live) avec The Slackers au début des années 2000.

L’ep cinq titres de 2016 était de toute première bourre, et des versions alternatives avaient été mises en ligne peu de temps après.

La diva du rocksteady revient cet automne avec un single qui reprend « Don’t know why », sa chanson de 1982, réenregistrée ici avec Mitch Girio, le guitariste/producteur canadien et sa fine équipe. (suite…)

Le parler-vrai de Susan Cadogan

Depuis son retour fin 2016 avec un très très bon maxi, on savait que l’indémodable chanteuse jamaïcaine de rocksteady SUSAN CADOGAN était en super forme. On priait même pour la voir du côté de la vieille Europe.

Pas tellement de concerts en perspective, mais la voilà qui se repointe avec un nouveau single, trois mois après un remix de « Take Me Back » (le maxi de fin 2016 donc).

Le single s’intitule « Truth Talkin' », c’est encore enregistré à Toronto, et y a toujours Mitch Girio à la production et ses potes en guise de backing-band, avec en plus un dub et une version alternative du morceau. Et le tout s’écoute par juste après. Ils vont bien finir par nous pondre un LP ? (suite…)

Rude Boy Train Radio 074 – Release Party 2017 N°01.

rbt_074_flyer_907x1276Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train Radio pour cette première émission 2017 avec au programme du jour l’actualité de votre webzine préféré avec French Boutik, The Upshitters, Crazy Baldhead, The Bartenders, The Flowerdews, The Upsessions, Clancy Eccles, The Paragons, The Cabrians, Leo And The Lineup, The Slickers, Mimi Maura & Los Aggrotones, Horace Andy, Susan Cadogan, The Transylvanians, The Simmertones….

Bonne écoute à tous !!!


(suite…)

SUSAN CADOGAN – Take Me Back – Stonyhill Records

UN PEU D’HISTOIRESUSAN CADOGAN est née il y a bientôt 65 ans à Kingston. Durant son enfance, elle passe quelques années au Bélize, et elle suit petit à petit la voie de sa mère Lola, elle-même chanteuse. En 1970, Susan Cadogan enregistre son premier single, « Love My Life », pour le dj jamaïcain Jerry Lewis. Repérée par Lee Perry qui se trouvait dans le studio, elle embraye sur un autre 45 tours, « Hurt So Good/Loving Is Good » produit par ce dernier pour le label Magnet, et la voilà qui se retrouve en cinquième position des charts anglais et dans Top Of The Pops.

Après « Doing It Her Way », un premier album pour Magnet/Ariola, Susan Cadogan signe chez Trojan Records pour son second opus sobrement intitulé « Susan Cadogan ». Dans la seconde moitié des années 70 elle sort une poignée de singles, et ses apparitions s’espacent au cours des 80’s. (suite…)

Hannah Williams & The Tastemakers / Susan Cadogan & The Crabs Corporation : un 45 tours chez Record Kicks

Quand de très bons 45 tours sortent, on se doit bien évidemment de vous en parler chez Rude Boy Train. Et en l’occurrence celui-ci s’annonce être une petite merveille musicale.

On retrouve sur la face A de ce vinyle Hannah Williams & The Tastemakers, la nouvelle sensation deep soul et raw funk tout droit venue d’outre-Manche. Souvenez-vous, Lionel avait eu l’honneur de vous faire écouter un morceau de leur dernier album A Hill of Feather dans une de nos émissions. Le groupe rend ici hommage à Barbara Lynn, une étoile, que dis-je, une icône de la northern soul, en réinterprétant son hit I’m a Good Woman. Ça dépote et ça fait décoller la bobine comme le disent si bien les Jim Murple Memorial. (suite…)

The Crabs Corporation en studio avec des invités de prestige

Puisque qu’on est en Amérique du Sud, et bien autant y rester, en Argentine cette fois, avec THE CRABS CORPORATION. Le combo mod-reggae de Buenos Aires qui s’est formé en 2007 avait déjà sorti un 45 t en 2009, « Let It Go », avec en featuring Jen Matthias, chanteuse des Belle Stars, et Dave Barker qu’on ne présente plus. Après avoir été présent sur deux compilations, The Crabs Corporation enregistre un nouvel Ep en 2010, « Bring down The Birds », avec le célèbre briton King Hammond (AKA Nick Welsh – ex Bad Manners/Selecter). Le disque (comme le précédent), sort sur Records Kicks, le label ultra vintage de Milan branché soul, funk, jazz, afrobeat et reggae. Le groupe vient juste d’annoncer  qu’il est entré en studio pour enregistrer son premier album qui doit sortir début 2013 (chez Records Kicks évidemment), avec quand même à l’affiche rien de moins que Dave Barker, Susan Cadogan, Jen Matthias et Mario Spiderman (de Los Fabulosos Cadillacs, le très populaire groupe de Buenos Aires) !

http://www.facebook.com/#!/THECRABSCORPORATION
http://www.recordkicks.com/