Rude Boy Train

WESTERN STANDARD TIME SKA ORCHESTRA – TOMBSTONE – Vintage Vault Records

UN PEU D’HISTOIRE : Petit rappel pour ceux qui débarqueraient d’une autre planète, le Western Standard Time, Ska Orchestra, pour être exhaustif, c’est le groupe de la côte Californienne formé par Eitan Avineri, un des leaders de The Allentons, pour reprendre, façon big band, les plus beaux titres des Skatalites. Ils sortent en 2012 « Tribute To The Skatalites Vol.1 », puis en 2015, le volume 2. La troupe joue quelques concerts enthousiasmants, en formation plus ou moins fournies, allant même jusqu’à tourner en Europe en formation plus réduite. En 2020, au cœur de la pandémie, ils arrivent à pondre deux 45 tours sur lesquels on découvre leurs premières compositions, toujours du même niveau exceptionnel.

L’aventure continue donc avec des titres originaux avec ce premier album de compos, nommé « Tombstone » sorti sous le label Vintage Vault Records, dans une superbe cover, oeuvre de Chris « Kress » Borbon, accessoirement batteur pour Mr Kinpin.

LE DISQUE : L’aventure continue pour le Western Standard Time Ska Orchestra, et de quelle manière avec ces dix originaux qui n’ont pas grand-chose à envier aux immenses Skatalites auxquels ils avaient dédié leurs deux premiers opus.

Ce « Tombstone » démarre sans temps mort avec un thème finalement assez classique, « Monolith Ska » qui renvoie immédiatement aux plus grandes heures de Studio One quand la bande de lloyd Brevett régnait sur la musique Jamaïcaine. On pourra faire éventuellement le reproche du déjà entendu, mais ça reste finement écrit, somptueusement arrangé avec un swing incroyable… La puissance de feu du big band fait le reste.

« Naftuli » fait dans les sonorités orientales et ça en jette un max avec cette cette rythmique martiale appuyé par une armée de saxs et des cuivres qui s’entrelacent dans un tourbillon étourdissant qui t’enverrait balader tout le sable de l’Atlas.

Les autres titres ska-jazz sont tout aussi fameux : « Nostalgic Ska » est fun et dansant à souhait avec ses cuivres aux patines très 60’s… Quand ils se font plus sombres, comme ce « Grizzly Ska » ou bien plus encore sur « Grey Ghost », on sent poindre l’ombre de Joe Quinones et Eric Crucial, les deux ex-compères chez les Steady 45’s à qui on a refilé les manettes du mix.

« Tombstone » est une petite merveille rocksteady toute dédiée à la guitare jazzy de Nadav Peled qui papillonne avec légèreté sur des envolées de cuivres superbement construites, pendant que « Fortified » fait dans le reggae plus posé avec encore une fois une orchestration grand or.

Et comme en plus on a le bonheur de croiser sur ce disque le formidable Jesse Wagner sur « Habits Of Happiness », un somptueux R’n’b façon Count Basie sur lequel il nous envoie un numéro de crooner incroyable, mais aussi le pote Chris Murray pour une version orchestrale de son titre « Moment » qui sonne très acoustique comme à son habitude, mais avec un moteur 200 chevaux de cuivres embarqué à bord, on ne vous cache pas que le panard est total tout au long de ces dix titres quand même incroyables…

Et ce n’est pas le « Sunrise From The East » en mode grand classique d’époque au chorus japonisant et aux solos étourdissants de virtuosité qui gâchera la fête.

Non, le Western Standard Time Ska Orchestra est bel et bien de retour, et en force, avec ce « Tombstone » sans faille absolument majestueux… Jetez-vous dessus , c’est du grand ouvrage!

Bronsky

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *