Rude Boy Train

Opie Ortiz & Family - Sound Sensation Vol.1 – Suburban Noize Records

Album Sound Sensation, Vol. 1 de Opie Ortiz | Qobuz : téléchargez et streamez en haute qualitéUN PEU D’HISTOIRE: Début des années 90, le trio Sublime s’apprête à devenir le fer de lance d’une nouvelle vague Ska /Punk qui influencera de nombreux groupes tels que No Doubt ou Rancid. 

A l’époque, dans l’entourage du groupe, gravite un artiste tatoueur et auteur de peintures murales dont les fresques fleurissent sur la cote Ouest des U.S, Opie Ortiz. C’est Opie lui-même qui tatouera le célèbre soleil, emblème de Sublime, dans le dos de son chanteur Bradley Nowell. 

A la mort de celui-ci en 1996, il décide de fonder Long Beach Dub Allstars avec les anciens membres de Sublime Eric Wilson et Bud Gaugh ainsi qu’avec le guitariste et chanteur Ras-1. Le combo sortira deux albums entre 1999 et 2002. Après une longue pause LBDA se reforme avec d’autres musiciens dont Roger Rivas en 2020 et revient sur le devant de la scène Reggae Californienne avec un excellent album éponyme. Et c’est en septembre 2021 que débarque sur les plateformes musicales ce « Sound Sensation Vol.1 » , le premier projet solo d’Opie. 

LE DISQUE: Après avoir endossé le rôle de lead vocal chez LBDA en 2020, Opie nous a concocté un projet familial réalisé avec ses proches et pas des moindres ! En effet l’album est coécrit et produit dans son intégralité par Jesse Wagner, chanteur et guitare lead des Aggrolites. Au mixage c’est un autre membre du combo de la « Cité Des Anges » que l’on retrouve, Chris Brennan .  Read More

WILD MAN RIDDIM-PANATLANTIC-Diger records

UN PEU D’HISTOIRE : Wild man Riddim, c’est le groupe ska-jazz venu du froid, d’Oslo, plus précisément, composé par un noyau de zicos qui officient aussi dans l’excellent groupe The Phantoms… C’est d’ailleurs par le biais de ce groupe que l’on découvre son pendant ska-jazz 100% instru à l’occasion de la sortie d’un premier opus, « Worldwide Frenquency » à l’efficacité redoutable et aux compos dynamique et originales…

Un second album tout aussi fameux sortira l’année suivante, nommé tout simplement « Wild Man Riddim » qui ravira tout autant nos oreilles, explorant par ailleurs quelques terrains plus exotiques tendance afro-beat avec une certaine réussite, se prêtant aussi à l’exercice de la chanson, avec « Elevate Yourself », un reggae-ragga bien cool.

Pour ce troisième album, les gars d’Olso confient leurs bandes à l’incontournable Victor Rice, aiguisant encore un peu plus notre interêt… Le bien nommé « Panatlantic » est donc sorti cette fin septembre et c’est une curiosité !

LE DISQUE : Il m’a fallut un paquet de temps pour vous pondre la review de ce « Panatlantic », le nouvel album des Wild Man Riddim ! Faut dire qu’après avoir fait tourner des trucs aussi immédiats que des Death Of Guitar Pop ou bien Mr Kingpin, ben le ska jazz des Norvégiens paraît un peu âpre aux premières dégustations. Read More

Grosse vague de roots chez Tip-A-Top Records

« Grosse vague » car  le label Hélvète Tip-A-Top Records, ayant déjà fait une entrée fracassante sur la scène ska-reggae Européenne avec les premières prods de Sir Jay & the Skatanauts, issues de lockdown sessions enregistrées en 2020,  nous propose à l’écoute, mais aussi à la vente, non pas deux mais trois nouveaux 45 tours depuis la mi-octobre!

Et quels 45 tours! Quatres bombes envoyées par Sir Jay et ses Skatanauts, dont deux instrus sur les faces B absolument délicieux.

Sur les faces principales figurent un ska au swing explosif nommé « My Praise » interprété par un trio Johnny, Dan et Lorraine, digne de la grande époque, et « Upshot », voluptueux Rocksteady  chanté par Johnnie Valuti, aux sonorités on ne peut plus vintages. Read More

THE SPECIALS – Protest Songs 1924 – 2012 – Island Records

Protest songs 1924-2012 : The Specials: Amazon.fr: CD et Vinyles}UN PEU D’HISTOIRE: Difficile de compter les albums des Specials. Il y a bien sûr les deux classiques de 79 et de 80, avec l’équipe au complet, puis le Special AKA (« In The Studio ») de Jerry Dammers et John Bradbury, et après des tas d’albums plus ou moins dispensables avec des formations incomplètes (le disque avec Desmond Dekker, « Today’s Specials, « Guilty ‘Til Proved Innocent »…).

Jusqu’à « Encore » en 2019, et le retour de Terry hall en studio, presque 40 ans après… Mais avec seulement Horace Panter et Lynval Golding pour l’accompagner, les autres ayant quitté le navire (Jerry Dammers, depuis longtemps, Roddy Byers et Neville Staple plus récemment) ou ayant quitté ce bas-monde (le regretté John Bradbury)…

Et pour leur quatrième opus avec le Terry Hall au micro, le groupe nous gratifie d’une sélection de reprises de protest song de 1924 à 2012. Voilà pour le programme. Comme ça sur le papier, ça fait pas rêver…

LE DISQUE: Il y avait pourtant pas mal de belles choses sur « Encore », malgré toujours une tendance à balancer des reprises en veux-tu en voilà. Il faut dire que les reprises, c’est depuis toujours l’une des spécialités du combo de Conventry. Sauf qui si sur le premier album, on était dans des réinterprétations complètes, avec en plus tout un tas de compos de toute première bourre, après, le principe a eu de quoi laisser un peux sceptique. Read More

Un nouvel Ep pour Open Season

Peut être une image de texteOPEN SEASON, le groupe suisse (de Berne) qu’on avait bien apprécié durant les années 2000, et qui avait viré reggae/ragga (à force d’écouter les voisins de Seeed ?) avec « Here We Go » en 2008, revient avec un Ep, un an et demi après la sortie de « Rocksteady », un album au final pas uniquement rocksteady (mais franchement recommandable).

Au programme cette fois, 5 titres plutôt dans la mouvance de ce dernier LP, avec pas mal de son à l’ancienne, bien balancé, chaloupé mais jamais très rapide, parfois même assez roots. Il faut dire que le disque s’intitule « Come Closer – Sweet Lovers Rock ». Ce qui veut tout dire ! On est vraiment plus proche des Heptones que des Busters. Et on aime ça. Read More

Du nouveau chez les Slackers

On est tous un peu déçus de ne pas avoir pu choper nos New-Yorkais favoris en concert en 2020, et que la tournée de rattrapage de 2021 ait été reportée à 2022 (on croise les doigts).

On n’est donc pas mécontent d’apprendre que le groupe a enregistré un 45 tours pour Pirate Press Records qui vient tout juste de sortir.

Deux morceaux au programme, « Windowland » et « I Almost Lost You », tous deux de très bonne qualité (forcément). Read More

Rude Boy Train Radio 085 – Release Party 2021 N°01

Rudeboys & Rudegirls, nouvel épisode Rude Boy Train Radio l’actualité de votre webzine préféré avec au programme du jour: The Magnetics, Delano Stewart, Hollie Cook, Lester Sterling, Ska Jazz Messengers, Smoke + Mirrors,The Paragons,The One Droppers, Lloyd Charmers,The Frightnrs, Maroon Town, The Valkyrians, Hugo Lobo, The Leaders, Judy Mowatt, Wailing Souls, The Enchanters, Desorden Público

Read More

DEATH OF GUITAR POP – PUKKA SOUNDS – SKA CLUB ESSEX

UN PEU D’HISTOIRE : Même pas cinq ans qu’on a découvert Top Kat et Silky, le duo venu de l’Essex, fan de ska two tone et de pop British. Même pas cinq ans, et déjà un troisième album pour les Death Of Guitar Pop » avec ce « Pukka Sounds » sorti il y a déjà près d’un mois…

Gros bosseurs les gars, puisqu’entre une poignée de concerts pêchus, dont certains sur des beaux festivals cette année, les gars ont concocté la suite des excellents « 69 Candy Street » et « In Over Our Heads » pendant le confinement et le voilà, tout frais, encore une fois en mode 100% do it yourself…

Alors, qu’est ce qu’il a dans le ventre ce « Pukka Sound » ?

LE DISQUE : On va pas se mentir, les premières écoutes de ce nouvel opus des Death Of Guitar Pop ont tourné, pour tous les gens avec qui j’en ai discuté, et pour moi même, à la déception… Read More

UN NOUVEAU SINGLE POUR LES SKA JAZZ MESSENGERS

Ska Jazz Messengers, c’est le groupe de Caracas au Venezuela,  qui nous avait fait belle impression l’année dernière avec la sortie de leur album « Introspeccion », chez Liquidator, aux sonorités ska-jazz plutôt modernes dans les arrangements, avec pas mal d’invités de haut niveau, du genre Victor Rice, Joey Altruda ou bien Angel Salgado sur « It’s Too Late », une des pépites de la galette.

Après une belle réedition cet été, avec quelques surprises du genre remix de haut vol par Prince Fatty de leur titre « Bajo La LLiuva », les revoici déjà avec un nouveau single, disponible pour l’instant uniquement en digital, nommé « It’s Allright »

Le titre emprunté à Curtis Mayfield est somptueusement réarrangé à la sauce rocksteady-ska, interprétée avec talent par Casey Beres, et produit de main de maître par Esteban Descalzo, toujours aussi efficace. Read More

THE ONE DROPPERS – COCONUTS FROM SPACE – 1D records

UN PEU D’HISTOIRE : Depuis 2003, les Milanais de The One Droppers s’échinent à produire du ska « à l’ancienne », mais aussi toute sortes de musique Jamaïcaine, avec un sens mélodique au-dessus de la moyenne…

Bien trop peu prolifiques à notre goût, ce n’est qu’en 2011 que voit le jour chez le défunt label Rocking Records, leur premier album « the Big One » où il n’y avait pas grand-chose à jeter, entre grosse parties cuivre, un swing indéboulonnable et des refrains imparables…

Malheureusement trop rares, malgré quelques apparitions sur scène de temps à autre, les Italiens ne retournent en studio qu’en 2018 pour commencer les sessions d’un futur album…

Bon, après s’est passé ce qu’il s’est passé, compliquant la vie des artistes du monde entier. Ils ne repointent discrètement le bout de leur nez que pendant la pandémie avec une poignée de superbes reprises enregistrées en mode «Quarantaine»

C’est finalement cet été que survient la bonne nouvelle : v’la ti pas que le nouvel album « Coconuts From Space » est prêt à sortir pour cette rentrée 2021 !

LE DISQUE : Vous n’êtes pas sans avoir remarqué qu’on se fait un peu rare chez Rude Boy Train, et même si on est un peu moins dispos, cela ne nous empêche pas de mettre au moins une oreille sur les quelques rares nouveautés du moment, dont fait partie ce «Coconuts From Space». Read More

Page suivante »